JO de Paris 2024 : les autorités redoutent les cyberattaques

Tic tac, tic tac. L’échéance approche à grands pas. Les Jeux Olympiques de Paris 2024 s'annoncent comme un événement sportif mondial majeur. Toutefois, derrière les festivités et la compétition se cache une menace insidieuse et omniprésente : la cybercriminalité. Après les cyberattaques qui ont perturbé d'autres événements sportifs majeurs, les autorités de sécurité accordent une attention particulière à la sécurité numérique des JO de Paris. Le commandement de la gendarmerie dans le cyberespace a récemment émis une note confidentielle de trois pages, rapportée par RMC Sport le 29 août 2023, révélant l'ampleur de la menace à l'approche des Jeux.

Dans cette note, l'on peut lire que "les JO de Paris 2024 étant l’événement sportif international le plus suivi au monde, il est fort probable que les acteurs de la menace cyber fassent preuve d’une grande réactivité pour exploiter toute faiblesse ou vulnérabilité identifiée en amont ou durant l’événement afin de rapidement en tirer profit." Autrement dit, la visibilité mondiale des Jeux en fait une cible de choix pour les cybercriminels, qui pourraient chercher à exploiter la moindre faille.

Parmi les cibles potentielles figurent les sites sportifs et de cérémonie. Les dispositifs de gestion et les infrastructures critiques des sites sont particulièrement vulnérables. La cérémonie d’ouverture, prévue en plein cœur de Paris, fait l'objet d'une surveillance accrue. Cette mise en lumière médiatique en fait une cible de choix pour les pirates (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite