JO 2024: ce qu'il faut savoir sur les voies olympiques qui entrent en vigueur lundi en Île-de-France

Elles vont s'étendre sur 185 kilomètres. Dès le 15 juillet, à 6 heures du matin, les voies olympiques entrent en vigueur en Île-de-France, soit onze jours avant la cérémonie d'ouverture des JO de Paris 2024. Ces voies, destinées au passage des transports des accrédités - les athlètes en premier lieu-, aux secours, aux taxis et aux transports en commun, seront actives jusqu'au 15 septembre.

Dans un communiqué, publié ce mardi 9 juillet, la préfecture de police a précisé les conditions de mises en place de ces voies, interdites aux trottinettes et vélos, même au sein de la capitale.

Amende de 135 euros

Ces voies réservées seront donc activées sur l'A1 du 15 juillet au 11 septembre en continu ; sur l'A12 et l'A13 du 15 juillet au 13 août puis du 27 août au 8 septembre ; sur la RN13 du 15 juillet au 13 août puis du 27 août au 8 septembre et sur l'A4 du 15 juillet au 13 août puis du 30 août au 8 septembre.

Sur l'ensemble de ces routes, aux dates mentionnées, la voie de gauche sera donc réservée aux véhicules accrédités. "L'activation de ces voies réservées sera matérialisée par une signalisation dédiée horizontale (marquage au sol 'Paris 2024') et verticale (panneaux fixes et potences, portiques à messages variables) sur ces voies et dans leurs bretelles d’accès", précise la préfecture.

Des boîtiers ressemblant à des radars ont été installés sur le périphérique pour contrôler que les véhicules empruntant ces voies y sont bien autorisés: le boîtier scanne la plaque d'immatriculation, et analyse si cette dernière est associée à une accréditation pour emprunter la voie olympique.

Tout véhicule roulant sur la voie olympique sans y être autorisé s'expose ainsi à une amende de 135 euros.

Article original publié sur RMC Sport