JO 2024: les pompiers connaissent enfin le montant de leur prime

À deux semaines de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Paris 2024, les sapeurs-pompiers professionnels apprennent seulement maintenant le montant de leur prime, et ce grâce à un décret qui vient d'être publié au Journal officiel.

Ceux qui seront mobilisés autour des sites olympiques en région toucheront entre 1600 et 1900 euros de prime JO pour compenser une suractivité et des congés d'été pris en décalé. La prime sera versée à la fin de l'année vu les délais très courts.

Ce que ne dit pas le décret cependant, c'est que ce montant doit être financé à moitié par l'Etat et à moitié par les départements. Le problème, c'est que les départements dont les finances sont dans le rouge n'avaient pas prévu cette dépense et ne veulent pas mettre la main à la poche. Selon leur représentant, ils n'ont pas les moyens d'être généreux, et c'est à l'Etat de payer pour les JO qui est un événement national.

Une demi-prime

Les pompiers mobilisés auront donc droit à une demi-prime. Dans les casernes, beaucoup sont résignés, confie l'un d'entre eux. C'est compliqué de mobiliser les collègues pendant les vacances, ajoute un responsable syndical.

Pourtant, dans le Rhône, une menace de grève a contraint le département à lâcher du lest. Hier, les syndicats ont obtenu une enveloppe supplémentaire. Les personnels administratifs et techniques, toutes les petites mains qui gravitent autour des pompiers pourront aussi en bénéficier, alors qu'ils n'étaient pas concernés par la prime initiale.

Une avancée qui sera forcément regardée avec envie dans les casernes des autres départements.

Article original publié sur RMC Sport