JO-2024/Basket: Antetokounmpo-Doncic, malheur au vaincu

Le meneur solovène de Dallas Luka Doncic et l'intérieur grec Giannis Antetokounmpo opposés à Milwaukee, le 21 avril 2022, vont en découdre lors du TQO pour une place aux Jeux de Paris (John Fisher)
Le meneur solovène de Dallas Luka Doncic et l'intérieur grec Giannis Antetokounmpo opposés à Milwaukee, le 21 avril 2022, vont en découdre lors du TQO pour une place aux Jeux de Paris (John Fisher)

Une place pour deux. La Grèce de Giannis Antetokounmpo affronte la Slovénie de Luka Doncic ce samedi en demi-finale du Tournoi de Qualification Olympique (TQO) du Pirée.Le vainqueur jouera dimanche soir la finale, face à la Croatie ou la République dominicaine, pour une place aux JO de Paris.

Le choc des titans était prévu pour dimanche en finale, il aura lieu la veille en demies. Sèchement battue par la Croatie (92-108) en ouverture du TQO du Pirée, la Slovénie a dû s’employer pour battre la Nouvelle-Zélande avec un écart suffisant (104-78) et s’assurer la deuxième place du Groupe A.

Dans le Groupe B, la Grèce s’est facilement adjugée la première place en balayant la République dominicaine (109-82) puis l’Egypte (93-71) devant son public et sous les yeux des légendes Panayotis Giannakis et Nikos Galis.

Au Pirée samedi, le stade de la Paix et de l’Amitié se prépare à vivre un véritable combat entre deux des meilleurs basketteurs de la planète.

À domicile, Giannis Antetokounmpo porte les espoirs d’un pays absent des Jeux olympiques depuis 2008. Auteur de 32 points en 18 minutes face aux Dominicains puis préservé face à l’Égypte, le "Greek Freak" revient à temps après une saison minée par les blessures.

Champion de NBA et MVP des finales avec les Milwaukee Bucks en 2021, MVP de la saison régulière (2019, 2020), élu dans l’équipe type de NBA de manière ininterrompue depuis 2019 : la carrière américaine de Giannis est largement couronnée de succès.

- une motivation supplémentaire -

Mais sous le maillot bleu et blanc, les résultats sont mitigés et la star de la sélection n’a jamais réussi à emmener la Grèce vers les sommets internationaux. À 29 ans, c’est le moment d’y remédier et Giannis a fait de la qualification pour les Jeux Olympiques sa priorité.

"Tous les joueurs ont réussi des choses en club, mais pas avec la sélection. On dit que la victoire avec la Sélection est fantastique, cette sensation me donne envie de la vivre un jour. Je ne l’ai jamais vécue et ça me donne une motivation supplémentaire", déclarait-il avant l’ouverture du TQO.

En face, Luka Doncic tentera de qualifier la Slovénie pour ses deuxièmes olympiades consécutives. Pour sa première participation à un tournoi olympique, le meneur slovène de 25 ans avait conduit son pays dans le dernier carré des JO de Tokyo, battu en demie par la France 90-89 en 2021.

Déjà champion d’Europe en 2017 avec la Slovénie et vainqueur de l’Euroligue en 2018 avec le Real Madrid, Luka Doncic a disputé ses premières finales de NBA cette saison avec les Dallas Mavericks, perdues face à Boston il y a deux semaines.

Au bout d’une saison longue et éprouvante, le meneur slovène a peiné face à la Croatie, avec un 0/9 à trois points, précipitant la défaite des siens. Et s’il s’est bien repris face à la Nouvelle-Zélande avec un triple-double (36 points, 11 rebonds, 10 passes), il devra encore élever son niveau de jeu pour franchir l’obstacle grec.

Luka Doncic retrouvera sur le parquet athénien son idole de jeunesse Vassilis Spanoulis, légende du basket européen devenu sélectionneur de la Grèce.

"Nous savons tous que Doncic est l’un des plus grands joueurs du basket-ball mondial, mais nous avons Giannis qui l’est tout autant voire plus. Ce sont deux joueurs qui sont des idoles pour tant de jeunes qui viennent les voir (...). Nous sommes très chanceux de les avoir tous les deux dans ce tournoi", a commenté Vassilis Spanoulis.

Le premier de chacun des quatre TQO actuellement en cours dans le monde (Le Pirée, Riga, Valence, San Juan) décroche son ticket pour les Jeux olympiques de Paris (26 juillet-11 août).

ak/bm