Publicité

Jeûne intermittent : comment l’adopter sans danger afin de garder la ligne ?

Le jeûne intermittent consiste à alterner des périodes où l’on mange avec celles où on ne mange pas, tout en continuant à boire de l’eau ou des boissons non sucrées. Associé à un régime équilibré, une étude publiée le 7 février 2023 dans la revue Cells affirmait que le jeûne intermittent diminuerait la prise de poids.

Des chercheurs de l’Inserm (1) ont étudié les effets du jeûne intermittent (2), que l’on peut pratiquer de trois manières différentes : d’abord le jeûne alterné, consistant à manger seulement un jour sur deux. Puis le régime "5.2", durant lequel on mange normalement 5 jours par semaine, puis on se limite à 500 kcal les deux autres jours. Enfin, l’alimentation limitée dans le temps (ALT), qui restreint le temps quotidien pendant lequel on peut manger (une plage horaire de 10 heures maxi), de façon à prolonger le jeûne nocturne. Dans tous les cas, l’objectif est de réduire le taux sanguin d’insuline, l’hormone dont l’excès favorise la prise de poids et le développement de maladies chroniques, mais également de brûler plus facilement les réserves de graisses.

(1) Institut national de la santé et de la recherche médicale. (2) Journée Annuelle de Nutrition Benjamin Delessert (JABD), février 2022.

Comparés à un régime hypocalorique classique, le jeûne alterné ou le régime 5.2 ne semblent pas faire perdre plus de poids. L’ALT apparaît en revanche plus efficace, notamment parce qu’elle s’accompagne d’une diminution de l’appétit, en lien avec des modifications des hormones (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite