Japon : Condamné à mort en 1968, il attend toujours le verdict de son procès pour meurtre

tribunal - Suspecté d’avoir poignardé à mort son employeur et sa famille en 1966, Iwao Hakamada, le plus ancien condamné à mort au monde, devrait connaître le verdict de son deuxième procès en septembre prochain

Il est le plus ancien condamné à mort au monde. Après avoir passé 45 ans dans le couloir de la mort, le Japonais Iwao Hakamada, aujourd’hui âgé de 88 ans, devrait connaître le verdict de son deuxième procès en septembre prochain. Cet ancien boxeur est soupçonné d’avoir poignardé à mort son employeur et sa famille en juin 1966, de leur avoir volé 200.000 yens (environ 1.100 euros) et d’avoir incendié leur maison, rappelle The Guardian.

Iwao Hakamada, qui travaillait comme employé à domicile, n’a jamais cessé de clamer son innocence depuis 45 ans. Il a affirmé avoir été contraint de faire des aveux au cours de très longs interrogatoires sans avocat, durant lesquels il aurait été frappé selon Amnesty International. En 1968, il a toutefois été reconnu coupable de meurtre et d’incendie criminel et condamné à la peine de mort par pendaison.

« Un procès sans fin »

Mais en 2014, l’affaire a connu un nouveau rebondissement. Le tribunal qui avait condamné le Japonais a ordonné sa libération. Comme l’expliquent nos confrères, il a estimé que certaines preuves étaient douteuses et que d’autres pouvaient avoir été « fabriquées » de toutes pièces contre le détenu. Iwao Hakamada est alors devenu l’un d(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
La mairie de Tokyo remportée par Yuriko Koike, une femme, dans un Japon dominé par les hommes
Japon : Elle est verbalisée car elle circule avec une valise électrique… sans permis
Japon : 80 décès potentiellement liés à un scandale de compléments alimentaires