« J'ai perdu 15 kg grâce au jeune intermittent : voici une journée type de repas »

Je me souviens encore de ma première soirée de jeûne intermittent. C'était il y a 4 ans. A l'époque, j'étais loin de me douter que j'étais sur le point de renaître. Aujourd'hui, le jeûne 16/8 fait toujours partie de mon quotidien. Minceur, sommeil, digestion, moral... Mon corps me dit tous les jours merci.

Concrètement, le jeûne intermittent consiste à ne rien manger pendant une plage horaire définie. On retrouve plusieurs formes de jeûne, or la plus connue est le 16/8 : vous avez 8 heures par jours pour vous alimenter, et 16 heures pour jeûner. Pendant ces 16 heures, exit la nourriture, à l'exception de l'eau, des thés, tisanes ou jus de légumes.

Journaliste pour un magazine santé, j'avais entendu parler de cette pratique lorsqu'une de mes collègues en avait fait un article. Sujettes aux troubles digestifs depuis plusieurs années, j'avais décidé de tester cette pratique.

Ce qui a changé dans mon corps depuis que je pratique le jeûne intermittent

J'ai choisi de jeûner le soir, à raison de quatre fois par semaine en moyenne. Concrètement entre 16h et 9h du matin le lendemain, aucun aliment ne pénètre mon organisme (les soirs de jeûne). Les premiers effets se sont fait sentir sur mon système digestif. J'avais l'impression que tous les excès des dernières années avaient disparu de mon organisme. Plus de douleurs, ni de ballonnements, ni de lourdeurs après le repas.

Mes (...)

Lire la suite sur Topsante.com

4 fruits à manger le matin pour perdre du poids plus facilement après 40 ans
Voici les 3 fromages les plus caloriques selon un nutritionniste
Je suis adepte du jeûne intermittent : voici les 7 raisons pour lesquelles il ne fonctionne pas sur vous
6 méthodes originales (et qui marchent) pour enfin réussir à mincir
Elle perd 30 kilos en faisant ce changement dans son alimentation