« J’ai connu cette chose terrible »… Julie Gayet s’est inspirée de son expérience de mère pour son dernier rôle

« J’ai connu cette chose terrible »… Julie Gayet s’est inspirée de son expérience de mère pour son dernier rôle

Séquence émotion - Le téléfilm sera diffusé mercredi 15 mai sur France 2

Julie Gayet est d’ordinaire très discrète sur sa vie familiale. Mais récemment, elle a confié à TV Mag ce qui avait nourri son personnage de « mère courage » dans le téléfilm 12 ans, 7 mois et 11 jours, diffusé ce mercredi sur France 2. Pour ce faire, l’actrice a fait un détour par sa vie personnelle.

Dans le téléfilm d’Alexandre Coffe (à qui on doit les Aventures de Spirou et Fantasio), Julie Gayet interprète le rôle de Lucie Coubert dont le fils, Raphaël, a été tué dans un accident alors qu’il avait 12 ans, 7 mois et 11 jours. Inès Zeraoui, la femme responsable de l’accident, interprétée par Marie Denardaud, est persuadée que la mère meurtrie va tenter de se venger sur son propre fils, Hugo. Fantasme ou réalité ?

« Cette chose terrible où tout s’effondre »

Il est fréquent qu’une actrice puise toujours dans son histoire ou celle de proches pour nourrir son jeu dans un rôle, et Julie Gayet a fait appel, dans ce cas précis, à un moment douloureux de sa vie. Si, heureusement, elle n’a pas perdu un enfant, la comédienne sait ce que l’inquiétude d’une mère signifie. « Je mets toujours beaucoup de Julie Gayet. J’ai eu un fils qui a été gravement malade… », a-t-elle livré. « J’ai connu cette chose terrible où tout s’effondre, et comment on rebondit. Et donc j’ai beaucoup insufflé de cette émotion-là », précise la maman (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Festival de Gérardmer : Julie Gayet, une présidente du jury qui adore « le mélange des genres »
Julie Gayet explique pourquoi elle a accepté d’épouser François Hollande
Julie Gayet s’engage contre l’illettrisme… Taylor Swift et Matty Healy sont en studio…