Interdiction de TikTok aux États-Unis : des utilisateurs portent plainte

La bataille ne fait que commencer. Cinq utilisateurs de TikTok ont déposé un recours devant le tribunal fédéral du Montana, quelques heures après l'interdiction du réseau social dans l'Etat mercredi 17 mai, afin de demander l'invalidation de cette décision. Le dossier a été déposé peu après que le gouverneur de cet Etat américain du nord-ouest, Greg Gianforte, a promulgué la loi interdisant à partir du 1er janvier 2024 la distribution de l'application par les magasins d'applications mobiles (Apple et Google), sous peine d'une amende de 10.000 dollars par jour et par infraction.

"Le Montana ne peut pas plus interdire ses habitants de consulter ou de publier sur TikTok qu'il ne peut interdire le Wall Street Journal au motif de l'identité de son propriétaire ou des opinions qu'il véhicule", est-il écrit dans le recours. L'application de courtes vidéo appartient au groupe chinois ByteDance et de nombreux élus américains pensent qu'elle permet à Pékin d'espionner et de manipuler les utilisateurs, ce que l'entreprise nie.

Pour Greg Gianforte, l'interdiction doit "protéger du Parti communiste chinois les données" des résidents du Montana. Les requérants répondent que l'Etat viole le droit à la liberté d'expression et tentant de s'arroger les pouvoirs du gouvernement fédéral, qui est compétent sur les questions de sécurité nationale. Selon le document de recours, les plaignants ont un nombre substantiel d'abonnés sur TikTok et gagnent de l'argent grâce à l'application.

Le Montana est le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Elon Musk : découvrez les secrets intrigants de l'homme le plus puissant de la planète
Chute du pétrole après la rupture des négociations autour de la dette américaine
Bourse : CAC 40, Stellantis, Renault, Sanofi, Thales… au programme de Momentum cette semaine
Sécheresse : les eaux minérales ont-elles encore de l’avenir ?
Bonne affaire : la SNCF met en vente 10.000 billets de trains Ouigo à un euro symbolique