Intelligence artificielle : Lors d’une rencontre en Suisse, les États-Unis s’inquiètent des méthodes de la Chine

ia rien à dire - Des représentants américains et chinois se sont rencontrés le 14 mai à Genève pour parler de l’intelligence artificielle. Les Etats-Unis s’inquiètent d’une « mauvaise utilisation » de cette technologie par Pékin

Tandis que les géants de la Tech vantent les mérites de l’intelligence artificielle (IA) dans le quotidien, d’autres voix s’élèvent pour en dénoncer les usages frauduleux. Ces derniers mois, de nombreux groupes de hackers et certains pays ont utilisé des outils comme ChaosGPT pour mettre en place des fraudes et créer des deepfakes.

Les États-Unis, comme l’Union européenne (UE), figurent parmi les nombreux Etats qui s’inquiètent des dérives de l’utilisation de l’IA, notamment par des pays comme la Chine. Washington a ainsi affirmé, mardi, avoir soulevé avec la Chine le problème de sa « mauvaise utilisation » de l’intelligence artificielle tout en souhaitant poursuivre le dialogue qui vient de s’ouvrir avec Pékin sur ce sujet.

Rencontre entre États-Unis et Chine

Des représentants des deux pays se sont rencontrés, mardi, à Genève pour tenir des discussions « franches et constructives », a expliqué la porte-parole du Conseil de sécurité nationale, Adrienne Watson. Elle indique que « les États-Unis ont souligné l’importance de s’assurer que les systèmes d’IA soient sûrs, sécurisés et dignes de confiance afin de pouvoir en tirer avantage, et de continuer à bâtir un consensus mon(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Intelligence artificielle générative : L’Unesco met en garde contre les préjugés sexistes
Une intelligence artificielle chinoise fait polémique en redonnant vie à des stars décédées
Intelligence artificielle : OpenAI lance un outil pour détecter les images issues de l’IA générative