Impôts : cette autre taxe subit une forte hausse cette année

Si vous avez déjà reçu votre avis d'imposition de taxe foncière, vous n'avez pas pu passer à côté : la facture a franchement augmenté cette année ! En effet, tous les propriétaires de l’Hexagone subissent une revalorisation de +7,1% de la valeur locative cadastrale de leur logement. Et c'est la double peine pour les acquéreurs de biens immobiliers. En plus d'une hausse de la taxe foncière, les bailleurs vont également subir, cette année, une augmentation conséquente d'un autre impôt local. Il s'agit de la TEOM, la taxe d'enlèvement des ordures ménagères.

La taxe d'enlèvement des ordures ménagères est une taxe annexe à la taxe foncière qui vient financer la collecte des déchets. Elle est due par tout propriétaire d’un bien soumis à la taxe foncière sur les propriétés bâties ou qui en est temporairement exonéré. "La TEOM est calculée sur la même base que la taxe foncière, c’est-à-dire la moitié de la valeur locative cadastrale", détaille la Direction de l’information légale et administrative (DILA). Elle reste obligatoire, même dans le cas où vous ne passeriez que de courts séjours dans la propriété concernée. À savoir que cette taxe concerne non seulement le propriétaire du bien en question mais également l'usufruitier s'il s'agit de deux personnes différentes. Si le bien immobilier est mis en location, par exemple. Dans ce cas, le propriétaire peut récupérer le montant de la TEOM dans les charges locatives.

Comme expliqué plus haut, la taxe d'enlèvement des ordures ménagères est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite