Immobilier : les grandes villes où les prix dégringolent en 2023

La baisse des prix dans les grandes villes est enclenchée. Selon Meilleurs Agents, qui a publié son bilan de rentrée ce mardi 5 septembre, le marché immobilier s’est fortement grippé en 2023. En raison notamment des conditions d’accès au crédit qui se sont considérablement compliquées pour les ménages, avec la hausse des taux, le nombre de transactions de logements anciens devrait passer sous la barre du million cette année, en baisse de 20% par rapport à 2022. Conséquence : les prix de l’immobilier ont baissé de 0,4% sur 12 mois sur le plan national, une situation que le marché n’avait plus connue depuis sept ans. Dans les 10 plus grandes villes du pays, les tarifs ont reculé de 1,1% sur un an - entre septembre 2022 et septembre 2023 -, et certaines communes affichent même des baisses bien plus spectaculaires.

Particulièrement touchée par la chute du nombre de transactions, Paris enregistre une baisse historique de ses prix de 4,5% sur un an. Depuis 2020, les tarifs ont même reculé de 7,6% dans la capitale, du jamais vu depuis 20 ans. Les prix moyens sont ainsi repassés sous la barre symbolique des 10.000 euros par mètre carré à Paris, toujours selon Meilleurs Agents. Et la capitale n’est pas la seule métropole où les prix ont dégringolé. Bordeaux (-8,6% sur un an) et Lyon (-8,1%) enregistrent en effet les plus grandes baisses dans le top 10 des villes françaises. “La chute du volume de transactions fait reculer les prix dans plus de la moitié des villes du pays, commente Thomas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite