En images : la flamme olympique perce la verdure du ZooParc de Beauval

Les pandas étaient à l'honneur. Le personnel du ZooParc de Beauval dans le département du Loir-et-Cher a été émerveillé par la visite de la flamme olympique sur la partie des «Hauteurs de Chine», portée par le PDG du Parc Rodolphe Delord et la navigatrice Maud Fontenoy.

Le parc abrite 35 000 animaux et attire chaque année 2 millions de visiteurs. Il s'étend sur 44 hectares, ce qui en fait le zoo le plus vaste de France.

« Depuis près de 45 ans, Beauval œuvre pour la préservation de la biodiversité et des espèces menacées. C’est donc un immense honneur de pouvoir aujourd’hui transmettre ce message en accueillant le relais de la flamme olympique devant les pandas géants, l’une des espèces les plus menacées au monde », rappelle Rodolphe Delord.

À lire aussi Baignade dans la Seine : Tony Estanguet révèle l'existence d'un plan B pour les Jeux de Paris 2024

À l'heure actuelle, quatre pandas sont présents au zoo de Beauval et cette espèce est très en danger. Leurs ancêtres ont vécu des millions d'années dans les forêts de bambou que l'on trouvait en Chine du Sud et de l'Est, au Vietnam et en Birmanie. Les activités humaines ont repoussé les pandas géants dans les montagnes et ils ne se rencontrent plus qu'autour de vingt petites zones isolées dans les provinces chinoises de Sichuan, Shaanxi et Gansu.


Retrouvez cet article sur ParisMatch