Hamas, Israël… Ce que dit le Nouveau Front populaire sur la situation à Gaza

Le Nouveau Front populaire représenté par le Parti communiste francais avec Fabien Roussel, le Parti socialiste avec Olivier Faure, Les Écologistes avec Marine Tondelier et La France insoumise avec Manuel Bompard, à Paris, le 10 juin 2024.  - Credit:ISA HARSIN/SIPA
Le Nouveau Front populaire représenté par le Parti communiste francais avec Fabien Roussel, le Parti socialiste avec Olivier Faure, Les Écologistes avec Marine Tondelier et La France insoumise avec Manuel Bompard, à Paris, le 10 juin 2024. - Credit:ISA HARSIN/SIPA

Le Nouveau Front populaire a dévoilé son programme. En plus de vouloir abroger plusieurs réformes, dont celle des retraites, l'alliance de la gauche pour les législatives anticipées propose de nombreuses mesures sur le pouvoir d'achat, l'environnement, la santé ou encore l'international avec la situation au Proche-Orient. Sur ce dernier sujet, les mouvements de gauche ont dénoncé « les massacres terroristes du Hamas ».

La situation en Israël et à Gaza avait cristallisé les dissensions à gauche ces derniers mois, notamment durant la campagne des européennes où les positions du leader Insoumis Jean-Luc Mélenchon lui avaient valu des accusations d'antisémitisme. Le Nouveau Front populaire (NFP) s'est finalement accordé sur la condamnation des attaques du Hamas, qualifiées de « terroristes ». C'était une exigence de l'ancienne tête de liste socialiste aux européennes, Raphaël Glucksmann.

Déclarer un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Dans son contrat de législature, le Nouveau Front populaire appelle à « imposer un cessez-le-feu immédiat à Gaza et faire respecter l'ordonnance de la Cour internationale de justice (CIJ) qui évoque, sans ambiguïtés, un risque de génocide ». Il propose également de soutenir la Cour pénale internationale (CPI) dans ses poursuites contre les dirigeants du Hamas et le gouvernement israélien.

Par ailleurs, il souhaite agir pour la libération de tous les otages détenus depuis les massacres terroristes du 7 octobre et pour la libération des pris [...] Lire la suite