Grand oral : Quel changement attend les candidats en juin ?

Argent - La partie dévolue au traitement du sujet dure deux fois plus longtemps que l’an dernier

Épreuve ultime du baccalauréat, le Grand oral se tient, cette année, entre le 24 juin et le 3 juillet. Son coefficient : 10 en voie générale et 14 pour la filière technologique. Et cette année, un petit changement vient modifier son organisation : une modification minime mais pas si anodine…

Les enjeux du Grand oral

Dernier passage obligé des candidats au baccalauréat, le Grand oral. Avec l’aide des enseignants, deux questions sont définies à l’avance en fonction des deux enseignements de spécialité choisis par les lycéens, en vue de préparer l’argumentation exposée au jury le jour J. Au moment de l’épreuve, les examinateurs choisissent ainsi l’une des questions traitées, et l’élève dispose de vingt minutes pour plancher sur sa présentation.
Le Grand oral a ainsi pour objectif de permettre aux candidats d’apprendre à s’exprimer en public de façon limpide, mais aussi à soutenir un argumentaire en utilisant les connaissances acquises. C’est encore un bon moyen de défendre son projet d’études ou professionnel.

Un temps de présentation allongé

Cette année, un petit changement s’opère pour les futurs orateurs. L’épreuve ne se déroule plus en trois temps, mais en deux ! Jusque-là, les candidats disposaient de 5 minutes pour présenter la question choisie par le jury. Ils avaient ensuite 10 minutes pour échanger avec les exam(...) Lire la suite sur 20minutes