G7 : accord de principe sur une aide à l’Ukraine via les avoirs gelés russes

Après une rencontre à Paris (photo), Joe Biden et Volodymyr Zelensky vont se retrouver au G7 en Italie.  - Credit:UPI/Newscom/SIPA
Après une rencontre à Paris (photo), Joe Biden et Volodymyr Zelensky vont se retrouver au G7 en Italie. - Credit:UPI/Newscom/SIPA

C'est un compromis aux contours encore flous. Les dirigeants du G7 ont trouvé un accord « sur le décaissement de 50 milliards » de dollars pour l'Ukraine via l'utilisation d'intérêts sur les actifs russes gelés, a annoncé mercredi soir la présidence française. Le sommet se déroule de jeudi à samedi dans la luxueuse station balnéaire de Borgo Egnazia, dans les Pouilles. Joe Biden, arrivé mercredi soir, doit notamment participer à une conférence de presse avec Volodymyr Zelensky jeudi soir après une rencontre bilatérale.

« Il y a un accord. Comme toujours au G7, les leaders prennent une décision et les techniciens font ensuite leur travail pour la mettre en forme » pour s'assurer qu'elle soit « conforme au droit », « aux règles des finances publiques » ou encore « aux capacités financières des uns et des autres », a-t-on expliqué de même source. « Il y aura une unanimité au G7 quand il s'agira de travailler pour utiliser ces actifs gelés afin d'aider l'Ukraine à se reconstruire », avait déclaré plus tôt John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche.

300 milliards gelés

L'idée d'accorder à l'Ukraine jusqu'à 50 milliards de dollars (46,13 milliards d'euros) d'ici à la fin de l'année de prêts garantis par les intérêts des quelque 300 milliards de dollars d'actifs de la banque centrale russe gelés par l'Union européenne et les pays du G7 ne faisait pas consensus parmi les pays membres du « Groupe des 7 ».

À LIRE AUSSI Ukraine : les 2 [...] Lire la suite