Une géologue pense avoir percé le mystère de l’arrière-plan de « La Joconde »

DA VINCI CODE - Ann Pizzorusso, également passionnée d’histoire de l’art, estime que Mona Lisa a été peinte près de Lecco, en Lombardie

C’est un sujet qui a souvent défrayé la chronique. L’arrière-plan de La Joconde, un des tableaux les plus célèbres du monde, du maître italien Leonard De Vinci, demeure à ce jour un mystère. Si certains assurent que le fond est imaginaire et symbolique, d’autres sont persuadés qu’il représente un lieu spécifique. C’est le cas d’Ann Pizzorusso, géologue italienne passionnée d’histoire de l’art. Selon elle, la représentation derrière Mona Lisa est typique des alentours de Lecco, une petite ville près du lac de Côme, en Lombardie (au nord de l’Italie).

Pour arriver à cette conclusion, Ann Pizzorusso a comparé le pont visible dans le tableau de De Vinci à celui du vieux pont d’Azzone Visconti, tout près de Lecco. La chaîne de montagnes en arrière-plan serait donc les contreforts des Alpes et l’étendue d’eau à la gauche de Mona Lisa serait le lac de Garlate. Pour elle, les similitudes sont certaines : « Je suis très enthousiaste. J’ai vraiment l’impression que c’est un coup de maître. » Pourtant d’autres théories ont d’abord placé ce pont dans le village de Bobbio, plus au sud, puis dans la province d’Arezzo, au centre du pays.

La géologie au service de l’histoire de l’art

Cependant, « ce genre de pont à voûtes est omniprésent en Italie et en Europe et ils se ress(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Un historien affirme avoir percé le mystère du paysage de « La Joconde »
Art : La Joconde est le « chef-d’œuvre le plus décevant du monde » selon les visiteurs
Culture : Le Louvre et l'Opéra de Paris victimes des coupes budgétaires du gouvernement