FR-Alert : Déjà quarante déclenchements « réels », pour quels usages ?

fausse alerte ? - Sur les 205 déclenchements du dispositif, 40 ont concerné des situations réelles, surtout pour des risques environnementaux, mais parfois pour des usages légers comme une rave party ou une course à pied

Une sonnerie on ne peut plus stridente et continue. Lancé le 21 juin 2022, le dispositif FR-Alert, qui a pour objectif de prévenir par un SMS les populations sujettes à « un danger grave et imminent » a retenti une 205e fois en France, ce 13 mai à Paris.

Un usage jugé exagéré par une partie de la population francilienne dans ce dernier cas où le message libellé « IMPORTANT », invitait « riverains, salariés, commerçants, clients d’hôtels ou de restaurants » à se connecter à la plateforme « pass-jeux » pour obtenir un QR code qui leur permettra de circuler dans les zones concernées par la cérémonie d’ouverture des JO de Paris 2024. Assez loin donc a priori de sa fonction première d’alerter en cas de « danger imminent ou un risque majeur », explique le site du gouvernement. Une notion toutefois laissée à l’appréciation des préfets et préfètes de France, qui ont la main sur le déclenchement de l’envoi du message groupé.

Une écrasante majorité pour des phénomènes météo

Des 205 activations de FR-Alert par les préfectures, 40 de ces messages n’étaient pas un exercice, en incluant celui de ce 13 mai, pas encore entré dans les datas du site Fr-alerte.gouv.fr. Et si l’on peut se réjouir de la lé(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Nouvelle-Calédonie : Pourquoi des manifestations violentes secouent l’archipel
Judith Godrèche se moque de la « feuille de route » évoquée par Vincent Lindon
Guerre Israël-Hamas : Des « mains rouges » taguées sur le mémorial de la Shoah à Paris