Publicité

Football : mis en examen pour provocation à la haine raciale, le joueur Youcef Atal va quitter Nice

Youcef Atal vit ses dernières heures dans son club provençal. Mis en examen dans le cadre d’une enquête préliminaire pour « provocation à la haine raciale en raison de la religion », l’Algérien de 27 ans se prépare à quitter l’OGC Nice, a indiqué Le Parisien. Cela fait déjà plusieurs jours que Youcef Atal suit un entraînement spécifique, à l’écart de ses coéquipiers.

Le 18 octobre dernier, le joueur avait été suspendu par son club et sanctionné de sept match de suspension. En cause, la vidéo d’un prédicateur palestinien que Youcef Atal avait partagée sur son compte Instagram quatre jours plus tôt. On y voyait le cheikh Mahmoud al-Hasanat demandant à Dieu d'envoyer « un jour noir sur les juifs » et « d’accompagner la main » des habitants de Gaza « s’ils jettent la pierre ».

Vers un club des pays du Golfe ?

Au onzième jour du conflit entre Israël et le Hamas, le post du latéral avait fait polémique. À tel point que le parquet de Nice avait ouvert une enquête et que l’OGC Nice avait sanctionné son joueur.

Après cent vingt-cinq matchs, douze buts et huit passes décisives, Youcef Atal va profiter du prochain mercato pour quitter l’OGC Nice, où il était arrivé en 2018. Selon Le Parisien, le joueur pourrait signer dans un club des pays du Golfe, malgré sa suspension. Il participera à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en Côte d’Ivoire, dès le 13 janvier, sous le maillot algérien. Mais, avant cela, Youcef Atal devra se présenter devant le tribunal correctionnel, le 18 décem...


Lire la suite sur LeJDD