Foot/vente de Saint-Etienne: le club en négociations exclusives avec le groupe canadien Kilmer

Les coprésidents du club de Saint-Etienne Roland Romeyer (à gauche) etBernard Caïazzo, le 20 décembre 2013 à Geoffroy-Guichard (PHILIPPE MERLE)
Les coprésidents du club de Saint-Etienne Roland Romeyer (à gauche) etBernard Caïazzo, le 20 décembre 2013 à Geoffroy-Guichard (PHILIPPE MERLE)

Les actionnaires de l'AS Saint-Etienne sont entrés en négociations exclusives avec le groupe canadien Kilmer Sports Ventures en vue de lui vendre l'intégralité de leurs parts, a annoncé lundi le club de football de Ligue 2.

Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, à la tête de l'ASSE depuis plus de 20 ans, négocient avec le directeur général du groupe canadien, Ivan Gazidis, selon un communiqué.

KSV est une division du fonds d'investissement Kilmer Group, une société de Toronto spécialisée dans les placements privés, l'immobilier et le secteur des sport et médias.

Le président et fondateur, le Canadien Lawrence Tanenbaum, 78 ans, est impliqué depuis plusieurs années dans le monde des sports, basket, hockey et football, selon le site internet du groupe.

"La vente doit être entérinée dans les prochaines semaines, une fois complétées les obligations d'informations et de consultation des parties prenantes et autorités compétentes", précise le club stéphanois.

Le Comité social et économique (CSE) de l'ASSE a été convoqué en réunion extraordinaire mercredi pour examiner cette offre de reprise évoquée en fin de semaine dernière par le quotidien sportif L’Equipe.

Une réunion du conseil d’administration de la société ASSE Groupe, holding qui contrôle la SASP AS Saint-Etienne, est également prévue mercredi.

L'AS Saint-Etienne, actuellement 3e de Ligue 2 à une journée de la fin de la saison, a essuyé plusieurs revers dans sa quête d'un repreneur depuis sa première mise en vente, en 2018, puis la seconde en 2021.

L'ancien dirigeant d'Arsenal et de l'AC Milan, Ivan Gazidis, 59 ans, a été nommé à la tête de Kilmer Sports Ventures le 5 mars. Si la cession se finalise, ce Grec d'origine, né à Johannesburg, pourrait être porté à la tête du club stéphanois.

"Il fallait un nouvel actionnaire qui coche toutes les cases et ne soit pas un fonds d’investissement mais une entreprise qui connaît le sport avec des valeurs humaines fortes. c'est le cas de ce grand groupe canadien puissant et talentueux. Cela aura été un long chemin mais c'était ma mission essentielle d'assurer l'avenir durable de l'ASSE", a dit Bernard Caïazzo (70 ans) dans le communiqué du club, dont il est président du conseil de surveillance.

"Face à l'évolution implacable du football, nous avons souhaité transmettre ce club mythique à un nouvel actionnaire ayant les capacités financières et sportives de développer un projet responsable et ambitieux", a déclaré pour sa part Roland Romeyer (78 ans), président du directoire.

fjt/chp/bm