Publicité

Foot: l'avenir de Mbappé, indémodable feuilleton

La superstar du Paris SG Kylian Mbappe (D) lors d'un match de Ligue 1 à Strasbourg, le 2 février 2024 (PATRICK HERTZOG)
La superstar du Paris SG Kylian Mbappe (D) lors d'un match de Ligue 1 à Strasbourg, le 2 février 2024 (PATRICK HERTZOG)

Le scénario est immuable mais le feuilleton ne se démode pas: des rumeurs annoncent Kylian Mbappé à coup sûr au Real Madrid, mais la star française n'a pas encore annoncé sa décision de quitter le Paris Saint-Germain et est libre de le faire quand il le souhaite.

Son silence sur le sujet depuis plusieurs semaines ne change rien à la situation de l'attaquant: son contrat au PSG expire au 30 juin; il n'a jamais fait mystère de son attrait pour le Real, l'équipe de son héros Zinédine Zidane; le club espagnol est de très longue date intéressé pour l'accueillir et semble mieux armé pour lui offrir la Ligue des Champions qu'il veut accrocher à son palmarès.

Samedi, le journal Le Parisien et la chaîne de télévision sportive ESPN ont affirmé que le Français avait pris sa décision de rejoindre le Real Madrid, sans sourcer précisément leur information.

A l'été 2022, Mbappé avait déjà été annoncé au Real par plusieurs médias... avant de prolonger pour deux ans au PSG.

En 2023, le transfert avait également été annoncé comme chose actée, une partie de la presse française alléguant du souhait de Mbappé de rejoindre immédiatement le club madrilène. "MENSONGES...", avait répliqué en capitales l'intéressé sur le réseau social Twitter (désormais X). "En même temps, plus c'est gros, plus ça passe", avait-il ajouté.

Sur le dossier de son avenir, Mbappé a toujours clairement dit qu'il était le seul décisionnaire et le maître des horloges.

Sa dernière prise de parole sur le sujet date du 3 janvier à l'issue du Trophée des champions contre Toulouse (2-0): "Je n'ai pas pris ma décision, je n'ai pas fait mon choix. Mais on a un accord avec le président qui fait que toutes les parties sont protégées", avait insisté Kylian Mbappé. "Je l'annoncerai quand ma décision sera prise", avait-il ajouté.

Contacté ce week-end par l'AFP, l'entourage du joueur n'a pas souhaité commenter ces nouvelles rumeurs.

Selon une source proche du club parisien, il n'y a "aucune évolution" dans le dossier, Mbappé n'ayant "pas informé le club d'une quelconque décision", alors qu'il existe un accord selon lequel l'attaquant français préviendra le président du PSG Nasser al-Khelaïfi en premier le jour où sa décision sera prise.

- L'échéance Real Sociedad -

Jeudi, en conférence de presse, avant le déplacement à Strasbourg (2-1), l'entraîneur du PSG Luis Enrique a très brièvement répondu que Mbappé ne l'avait pas informé de son choix.

La seule certitude, c'est que le N.7 n'a pour l'heure signé nulle part, a affirmé samedi auprès de l'AFP une source proche du dossier, expliquant qu'il était en négociations avec le Real Madrid notamment concernant le montant de son salaire.

"Aucun commentaire", a répondu dimanche le club espagnol, sollicité par l'AFP.

En inscrivant depuis le début de la saison près de 30 buts toutes compétitions confondues, loin devant tous les autres attaquants, Mbappé a resserré encore son emprise sur le jeu du PSG.

Mais, au club, un départ ne suscite plus la panique du mois de juin: ses dirigeants, qui n'ont pas échangé ces derniers jours avec le Français à propos d'une éventuelle prolongation, ont pris le temps d'envisager une vie sans lui, selon la source.

Côté finances, l'attaquant a renoncé à une partie de ses primes sur son contrat à hauteur de 70 millions d'euros dans un accord passé avec le club cet été alors qu'il était mis à l'écart du groupe, selon une source ayant pris part aux négociations. Ce qui couvre financièrement le PSG en cas de départ.

Pour le faire rester, les dirigeants parisiens n'envisagent pas de surenchérir de manière nette par rapport à un salaire actuel déjà colossal, évalué à environ 70 millions d'euros annuels, sans compter la prime à la signature.

Néanmoins, conserver la star après les départs de Messi et Neymar reste l'option N.1. Pour convaincre Kylian Mbappé, le PSG compte sur le nouveau projet de construction d'un collectif composé de plusieurs de ses proches dont Ousmane Dembélé ou Randal Kolo Muani.

Un second aspect sportif pourrait compter dans son choix: après être passé tout proche de l'élimination en phase de groupe de la Ligue des champions, le PSG affronte en huitième de finale la Real Sociedad les 14 février et 5 mars.

A l'issue de cette double confrontation pourrait venir le moment idoine pour une annonce.

Du côté de Madrid, la presse espagnole affirme que le Real considère de plus en plus réaliste d'aligner un trident Mbappé-Vinicius-Bellingham, avec l'Anglais en meneur de jeu, ce qui mettrait Rodrygo sur le banc. Il n'y a donc en théorie pas d'embouteillage en attaque chez les Merengues...

ali-ati/ng/bvo