Le festival du film par IA projette un aperçu du cinéma du futur

GéNéRATION - Organisé par la start-up Runway, qui développe une les intelligences artificielles les plus avancées, l’événement a diffusé quelque 3.000 courts métrages

Un aperçu du monde de demain. A New York, le festival du film IA (intelligence artificielle) a ouvert une fenêtre sur le champ des possibles que permet désormais cette technologie accessible à tous. Près de 3.000 courts métrages ont été soumis à ce festival organisé par la start-up Runway AI, l’une des plus avancées dans la génération de vidéo grâce à l’IA, signe d’un intense bouillonnement créatif.

Les dix films sélectionnés ont offert des articulations débridées de l’imaginaire de leurs auteurs, avec des univers esthétiquement époustouflants. « Il y a cette perception selon laquelle la réalisation avec l’IA a toujours un style très identifié, mais ces films sont très différents les uns des autres », constate Anastadis Germanidis, cofondateur de Runway. Le principe de Runway permet, à partir d’une demande écrite en langage courant (un prompt), de créer un plan de quelques secondes, de transformer une série d’images fixes en courte vidéo, ou remodeler une séquence existante.

Des Intelligences artificielles encore imparfaites

Le Français Leo Canonne, qui fait partie des 10 créateurs primés, explique les difficultés et les limites qui demeurent à l’utilisation de ces logiciels : « Je ne pouvais pas tellement avoir de personnages, de paroles, donc(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
« Miss IA » : L’intelligence artificielle va-t-elle encore aggraver les stéréotypes de beauté féminins ?
Billie Eilish et Nicki Minaj veulent la fin des IA « prédatrices » dans l’industrie musicale
Des IA « pompent » des auteurs… qui utilisent ensuite des IA pour écrire leurs romans