Ferland Mendy, une vieille surprise

Convoqué par Didier Deschamps pour des matchs qui comptent pour du beurre, Ferland Mendy est l'une des surprises des Bleus pour ce rassemblement de juin.

Blessé chronique tout au long de la saison 2022-2023, Ferland Mendy s’apprête à retrouver l’équipe de France dans 15 jours, convoqué par Didier Deschamps pour les oppositions face à Gibraltar (le 16 juin), puis la Grèce (le 19). Une petite surprise, tant le latéral gauche du Real Madrid semblait loin d’un retour en Bleu, englué dans cette spirale physique négative, mais également dans un déclassement hiérarchique notable en sélection. Ce choix, que l’on penserait fait par défaut, permettrait ainsi à son comparse Eduardo Camavinga – joker de luxe à ce poste – de retrouver le milieu de terrain.

L’inattendu du poste

Il faut dire que depuis le début de l’année 2023, difficile de placer Ferland Mendy parmi les prétendants à Clairefontaine. Sur les 38 rencontres disputées par le Real Madrid entre janvier et mai, le défenseur n’aura en effet participé qu’à 10 d’entre elles (8 titularisations, 3 dans leur intégralité), manquant la quasi-intégralité de la phase retour pour pépins musculaires. Mais c’est bien dans cette période trouble que Deschamps a décidé de rappeler celui à qui il n’aura jamais accordé de statut fixe. En témoigne sa sortie datant de mars 2022, afin de justifier la non-convocation d’un Mendy carburant alors à plein régime vers un doublé Liga-Ligue des champions : « Concernant Ferland Mendy, je connais ses capacités et sais qu’il joue beaucoup avec le Real Madrid. C’est avant tout un arrière gauche. De par ce qu’ont réalisé avec nous Lucas Digne et Lucas Hernández, il est logique qu’ils soient là. Au poste de latéral gauche, il y a beaucoup de joueurs. Je ne vais pas en prendre trois ou quatre. Si c’est pour ne pas les utiliser, je préfère prendre davantage d’éléments offensifs afin d’avoir plusieurs options. »

Lire la suite sur SOFOOT.com

Ligue 2 : les enjeux d’une dernière journée torride

Han-Noah Massengo : « Même en famille, je pense au maintien »

Messi, et au revoir

Igor Tudor siffle la fin de son aventure à l’OM

Ferland Mendy, une vieille surprise