F1 : Max Verstappen (Red Bull) remporte le Grand Prix du Canada

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a remporté le Grand Prix du Canada de Formule 1, 9e manche sur 24 de la saison, à l'issue d'une course très animée, dimanche sur le circuit Gilles-Villeneuve de Montréal. Verstappen, qui décroche la 60e victoire de sa carrière en Grand Prix, la sixième en neuf courses cette saison, s'est montré solide et opportuniste dans des conditions très changeantes.

Le pilote néerlandais Max Verstappen lors du Grand Prix du Canada, le 9 juin 2024 à Montréal (CHARLY TRIBALLEAU)

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a remporté le Grand Prix du Canada de Formule 1, 9e manche sur 24 de la saison, à l'issue d'une course très animée, dimanche sur le circuit Gilles-Villeneuve de Montréal.

Le triple champion du monde en titre, qui s'était élance au deuxième rang, a devancé trois Britanniques, la McLaren de Lando Norris et les Mercedes de George Russell, parti en pole position, et Lewis Hamilton.

Verstappen, qui décroche la 60e victoire de sa carrière en Grand Prix, la sixième en neuf courses cette saison, s'est montré solide et opportuniste dans des conditions très changeantes. Il n'a pas été ni piégé par la pluie ni par les deux sorties de la voiture de sécurité après des accidents.

"C'était une course un peu folle, beaucoup de choses se sont produites. On a réalisé une belle course, l'équipe a très bien travaillé. On est rentré aux stands quand il le fallait et la voiture de sécurité est sortie au bon moment pour nous. J'ai pris beaucoup de plaisir. On a encore une grosse marge de progression mais le plus important c'est d'avoir gagné", a déclaré le Néerlandais après sa troisième victoire consécutive au Québec.

Derrière le Néerlandais, McLaren et Mercedes se sont livré une superbe bataille et Norris, un temps leader mais qui a cette fois été malchanceux quand la safety car a été déployée, contrairement au mois dernier lors de son succès à Miami, a arraché la deuxième place et un cinquième podium en 2024.

Les Flèches d'argent ont aussi été très performantes même si Russell n'a pas réussi à convertir sa pole position en victoire. Au terme d'une belle bagarre avec Hamilton, il a toutefois réussi à prendre la troisième place et ainsi monter sur son premier podium cette année.

Oscar Piastri (McLaren), longtemps à la lutte pour le podium, termine finalement cinquième, devant les deux Aston Martin du vétéran espagnol Fernando Alonso et du Canadien Lance Stroll, qui a obtenu son meilleur résultat devant son public (7e).

Deux semaines après la victoire de Charles Leclerc à Monaco, Ferrari a en revanche connu une course cauchemardesque avec deux abandons, au lendemain de qualifications ratées. Victime d'un problème moteur, le Monégasque a jeté l'éponge au 43e des 70 tours alors que l'Espagnol Carlos Sainz est parti à la faute au 54e tour en partant en tête-à-queue avant de se faire percuter par le Thaïlandais Alex Albon (Williams).