Publicité

F1: Lewis Hamilton quittera Mercedes pour Ferrari en 2025

Le Britannique Lewis Hamilton, septuple champion du monde de Formule 1, rejoindra l'écurie Ferrari en 2025 après douze saisons passées chez Mercedes, et avec dans son viseur un huitième titre mondial qui lui permettrait de dépasser l'Allemand Michael Schumacher dans l'histoire de la Formule 1. (ANGELA WEISS)
Le Britannique Lewis Hamilton, septuple champion du monde de Formule 1, rejoindra l'écurie Ferrari en 2025 après douze saisons passées chez Mercedes, et avec dans son viseur un huitième titre mondial qui lui permettrait de dépasser l'Allemand Michael Schumacher dans l'histoire de la Formule 1. (ANGELA WEISS)

Coup de tonnerre sur la F1: Lewis Hamilton, septuple champion du monde de Formule 1, rejoindra Ferrari en 2025 après douze saisons passées chez Mercedes, et avec dans son viseur un huitième titre mondial qui lui permettrait de dépasser l'Allemand Michael Schumacher dans l'histoire de la Formule 1.

"La Scuderia Ferrari est heureuse d'annoncer que Lewis Hamilton rejoindra l'équipe en 2025, dans le cadre d'un contrat pluriannuel", a annoncé l'écurie italienne, dans un communiqué diffusé jeudi soir, quelques minutes après l'annonce par Mercedes du départ de son pilote vedette à la fin de la saison.

En quelques heures, les rumeurs sur un départ du Britannique vers la Scuderia sont devenues réalité.

"Le moment est venu pour moi de franchir cette étape et je suis ravi de relever un nouveau défi", a réagi Hamilton, 39 ans, cité dans le communiqué de l'écurie Mercedes, avec laquelle il est sous contrat depuis 2013.

Le multi-champion avait prolongé l'été dernier le contrat le liant à Mercedes jusqu'au terme de la saison 2025 avec Mercedes. Mais il disposait d'une clause libératoire qu'il activera au terme de la saison à venir, a précisé le constructeur allemand jeudi.

- "L'une des plus difficiles" décisions -

"La décision de partir a été l'une des plus difficiles que j'aie jamais eues à prendre", a poursuivi Hamilton, assurant avoir "passé onze années extraordinaires avec cette équipe".

Une décision qu'a "accepté" le patron de Mercedes. "En matière de relation pilote-équipe, celle entretenue avec Lewis est devenue la plus fructueuse que le sport ait connue, et c'est quelque chose que nous pouvons regarder avec fierté", a salué Toto Wolff dans le communiqué.

Ferrari sera la troisième écurie du Britannique, arrivé en F1 en 2007 avec McLaren et champion du monde dès la saison suivante à 23 ans.

Passé chez Mercedes en 2013, le pilote aux 103 victoires en Grand Prix a repoussé les limites de sa discipline en remportant six autres sacres mondiaux, de 2014 à 2020.

Mais après la désillusion du titre perdu lors de la dernière course de la saison 2021 contre le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), le Britannique a connu en 2022 la toute première année blanche de sa carrière: c'est sans pole position ni victoire, lui qui détient le record de chaque, que le Britannique a bouclé ce cru.

En cause, une Mercedes qui a eu du mal à s'adapter au bouleversement technique entré en vigueur au début de la saison. Hamilton a d'ailleurs vu sa domination quasi sans partage de ces dernières années mise à mal par son jeune coéquipier George Russell, très constant dans la performance, qui a terminé la saison 2022 à la 4e place, quand Hamilton n'était que 6e.

En 2023, nouvelle saison sans victoire pour Hamilton, remonté pourtant à la 3e place du championnat du monde derrière l'intouchable Verstappen et le Mexicain Sergio Pérez, dans le baquet de l'autre Red Bull.

- Associé à Charles Leclerc -

Hamilton remplacera l'an prochain l'Espagnol Carlos Sainz dans les rangs de la légendaire écurie au cheval cabré. Il sera associé au Monégasque Charles Leclerc, qui a prolongé plus tôt cette année son contrat avec Ferrari.

Le duo aura la lourde tâche de redonner à la Scuderia ses lettres de noblesse, elle qui espère un titre depuis 2007 chez les pilotes (Kimi Räikkönen) et depuis 2008 chez les constructeurs.

Hamilton retrouvera également à la tête de la Scuderia le Français Fred Vasseur, qui l'a déjà encadré dans les catégories inférieures - en Formule 3 Euroseries en 2005 et en GP2 Series en 2006, avec les titres à la clé.

Avec son arrivée annoncée à Maranello en lieu et place de Carlos Sainz, le jeu des chaises musicales est désormais lancé pour la saison 2025.

La majorité des pilotes engagés cette année voient leur contrat expirer fin 2024. Parmi eux - outre Sainz qui pourrait rebondir chez Sauber en 2026 (qui deviendra alors Audi) -, le Thaïlandais Alexander Albon, actuellement chez Williams, pourrait prétendre au baquet vacant laissé par Hamilton l'an prochain.

D'ici là, la saison 2024 commencera le 2 mars à Bahreïn après trois jours de tests dans cet Etat du Golfe (21-23 février).

hdy/hpa/bvo