Publicité

F1: Leclerc et Ferrari mènent les premiers essais en Australie devant Verstappen

Charles Leclerc au volant de sa Ferrari dans la pit lane lors de la seconde session d'essais du GP de F1 sur le circuit de l'Albert Park à Melbourne en Australie le 22 mars 2024 (Martin KEEP)
Charles Leclerc au volant de sa Ferrari dans la pit lane lors de la seconde session d'essais du GP de F1 sur le circuit de l'Albert Park à Melbourne en Australie le 22 mars 2024 (Martin KEEP)

Le Monégasque Charles Leclerc a dominé au volant de sa Ferrari les deux premières séances d'essais du Grand Prix d'Australie en Formule 1 vendredi, devançant le leader au championnat Max Verstappen, en quête d'une dixième victoire de rang ce week-end.

Sur le circuit de l'Albert Park à Melbourne -- qui devrait accueillir l'an prochain le premier GP de la saison --, Leclerc a répondu au Britannique Lando Norris (McLaren) qui avait terminé en tête la première séance d'essais disputée plus tôt dans la journée.

"Dès les premiers tours je me suis senti à l'aise avec la voiture", a expliqué le pilote de la Scuderia. "Mais on a encore pas mal de boulot car Red Bull n'a pas +poussé+, ils sont toujours devant", a-t-il aussi tempéré.

Avant le troisième rendez-vous de la saison, Verstappen et son coéquipier mexicain Sergio Pérez ont déjà confirmé l'excellente forme de l'écurie autrichienne, trustant les premières places à l'issue des deux premiers Grands Prix, à Bahreïn et en Arabie Saoudite, début mars.

Vainqueur l'an dernier en Australie à l'issue d'un GP chaotique, Verstappen fait encore logiquement figure de favori cette année, tant sa domination est insolente ces dernières années.

S'il s'imposait dimanche sur le tracé de l'Albert Park, "Mad Max" égalerait son record de victoires consécutives. En 2023, le champion en titre avait remporté dix Grands Prix d'affilée, faisant tomber le record de l'Allemand Sebastian Vettel (9 victoires de rang en 2013).

Vendredi, Verstappen a toutefois connu une déconvenue après avoir endommagé son plancher lors de la première heure d'essais. Contraint de le réparer, le Néerlandais a perdu 20 minutes de roulage lors de la deuxième séance.

- "La voiture a empiré" pour Hamilton -

Devant plus de 124.000 personnes -- un record pour un vendredi de GP en Australie --, l'Espagnol Carlos Sainz a, lui, terminé la journée troisième. Le pilote Ferrari retrouve ce weekend son baquet deux semaines seulement après avoir été opéré de l'appendicite.

Les Aston Martin du Canadien Lance Stroll et du double champion du monde 2005-2006 Fernando Alonso ont pris les 4e et 5e meilleurs temps de ce premier jour en Australie.

Le Britannique George Russell (Mercedes), l'Australien Oscar Piastri (McLaren), Pérez, Norris et le Japonais Yuki Tsunoda (Racing Bulls) complètent le Top 10 des meilleurs chronos du jour.

Loin derrière, le septuple champion du monde Lewis Hamilton (Mercedes) a terminé 18e. Le Britannique, 9e après la première séance d'essais, est le seul pilote à ne pas avoir amélioré son temps. Il s'est notamment plaint que "quelque chose [n'allait] pas" durant la deuxième session.

"Lors de la première séance d'essais libres, la voiture s'est généralement bien comportée (...), pour continuer à apprendre, nous avons apporté quelques changements importants lors de la FP2 (la deuxième séance, ndlr) et malheureusement, la voiture a empiré", a-t-il ensuite expliqué, à l'issue de "l'une des pires séances" qu'il ait connu.

- 19 voitures au départ du GP -

Du côté d'Alpine, Pierre Gasly a fini 15e, devant son coéquipier et compatriote français Esteban Ocon, 17e. Arrivée cette saison avec une toute nouvelle monoplace, l'équipe française est en grande difficulté et occupe actuellement la dernière place au classement constructeurs.

Seuls 19 pilotes sur 20 ont disputé les derniers essais de la journée puisque le Thaïlandais Alexander Albon a dû rester au garage après avoir lourdement endommagé le plancher de sa Williams lors de la première séance.

Son équipe ne disposant pas de plancher de rechange, celle-ci a décidé de récupérer celui de Logan Sargeant afin de maximiser ses chances de marquer des points - Albon étant plus performant que son coéquipier. Par conséquent, l'Américain ne disputera ni les qualifications, ni le GP dimanche et Williams n'alignera qu'une seule monoplace pour le reste du week-end

Samedi, les pilotes pourront parfaire les réglages de leurs monoplaces lors de la troisième et dernière séance d'essais libres prévue à 12h30 locales (02h30 française), avant de disputer les qualifications à 16h00 (06h00 française).

Leclerc prévient déjà: "je m'attends à ce que le peloton soit beaucoup plus serré". Si le Monégasque a terminé la journée à 381/1000e de Verstappen, lors de la première séance, les six premiers pilotes se tenaient en moins d'un dixième de seconde.

hdy/smr/bde