Féminicide en Savoie : fin de cavale pour Georges D., soupçonné du meurtre de son ex-compagne

Georges D., 61 ans, a été interpellé « sans opposer de résistance » par les militaires du PSIG de Chambéry, vendredi 1er septembre vers 10 heures sur la commune d’Arvillard (Savoie).

Jeudi 31 août, il avait attaqué en pleine rue son ex-compagne, Karen C. 42 ans, à coups de machette, tandis que la jeune femme venait de déposer son petit dernier d’un an à la crèche et marchait dans la rue avec son enfant de 3 ans dans le centre bourg de la Croix-de-la-Rochette, un village de 350 habitants de Savoie.

Policière de profession, Karen C. était en fonction depuis un peu plus d’un an au commissariat de Chambéry. Séparée depuis 2017 de son ex-mari, Georges D., père de ses deux aînés, elle avait refait sa vie et eu deux autres enfants, aujourd’hui âgés de 1 et 3 ans.

La séparation avait été difficile. Georges D. compte quatre mentions à son casier judiciaire pour violences conjugales et harcèlement à l’encontre de son ex-compagne en 2017. Dernièrement, Karen C. avait porté plainte pour non-versement de la pension alimentaire de leurs enfants.

Arrêté la machette en main

La traque contre Georges D. aura duré 24 heures et mobilisé 160 gendarmes dans le secteur : GIGN, PSIG, chiens pisteurs Saint-Hubert, moyens de recherche thermiques et quatre hélicoptères.

Les enquêteurs ont d’abord retrouvé le véhicule qui a permis à Georges D. de se rendre à la Croix-de-La-Rochette. La Twingo qu’il avait louée a été abandonnée sur le parking le Lac Saint-Clair à Détrier.

Il avait alors pris le...


Lire la suite sur ParisMatch