Euro-2024: Deschamps lève le voile sur la liste des Bleus, avec Barcola?

Didier Deschamps lors d'une conférence de presse à Marseille le 25 mars 2024 (FRANCK FIFE)
Didier Deschamps lors d'une conférence de presse à Marseille le 25 mars 2024 (FRANCK FIFE)

Quels Bleus pour l'Allemagne? Didier Deschamps divulgue jeudi la liste de l'équipe de France pour l'Euro-2024 qui devrait être composée de 25 ou 26 joueurs et dans laquelle pourrait figurer l'attaquant Bradley Barcola alors que l'incertitude plane sur la participation d'Aurélien Tchouaméni et de Kingsley Coman.

Comme c'est désormais la tradition avant chaque grande compétition, c'est au 20h de TF1 que le sélectionneur va dévoiler l'identité des heureux élus, chargés dans un peu moins d'un mois de faire oublier la sortie de route des Tricolores face à la Suisse dès les 8e de finale lors de la dernière édition en 2021.

Il sera ensuite temps de basculer dans la préparation proprement dite de la phase finale, qui devrait débuter dans deux semaines à Clairefontaine et sera marquée par deux amicaux contre le Luxembourg (5 juin à Metz) et le Canada (9 juin à Bordeaux).

Si les contours du groupe France sont à peu près déjà connus après une campagne qualificative quasiment parfaite (7 victoires, 1 nul), la possibilité offerte par l'UEFA d'envoyer 23 à 26 joueurs à l'Euro modifie quelque peu la donne. Selon une source proche du dossier, Deschamps, qui n'a pourtant jamais été un grand fan des listes élargies, penche pour la convocation de 25 à 26 éléments "pour parer à toute éventualité."

Interrogé par l'AFP fin avril, le sélectionneur avait indiqué être prêt à s'"adapter" à tous les cas de figure. "Passer à 26 juste pour remplir des cases ne m'intéresse pas. Je ne vais pas non plus faire le malin et prendre 23 joueurs pour ensuite me retrouver en difficulté parce que je n'en aurai pas pris assez", avait-il-déclaré.

En appelant 25 ou 26 joueurs, Deschamps va pouvoir assurer ses arrières,  d'autant qu'il est confronté à quelques pépins physiques.

Au milieu, la blessure au pied gauche d'Aurélien Tchouaméni, pilier de l'équipe de France, est un gros caillou dans la chaussure du technicien. Le joueur du Real Madrid est d'ores et déjà très incertain pour la finale de la Ligue des champions le 1er juin contre le Borussia Dortmund et risque de ne pas reprendre la compétition avant le premier match des Bleus à l'Euro, le 17 juin face à l'Autriche à Düsseldorf.

- Une ouverture pour Ferland Mendy? -

Même si Deschamps pourrait avoir la tentation d'emmener quand même l'ancien Bordelais en Allemagne, l'élargissement de la liste peut lui permettre de convoquer des milieux supplémentaires au cas où (Jordan Veretout, Matteo Guendouzi?). Le reste des appelés dans l'entre-jeu devrait être sans surprise (Warren Zaïre-Emery, Eduardo Camavinga, Youssouf Fofana, Adrien Rabiot, Antoine Griezmann).

En attaque, Kingsley Coman, victime d'une lésion aux adducteurs, pourrait être trop juste même s'il a repris la course avec le Bayern Munich. Christopher Nkunku, forfait de dernière minute pour le Mondial-2022, se remet lui à peine de pépins physiques à répétition. De quoi faire monter la cote de Bradley Barcola, auteur d'une première saison très probante au PSG tant en Ligue 1 qu'en Ligue des champions.

L'ex-Lyonnais, âgé de 21 ans, n'a encore jamais connu les joies des rassemblements en équipe de France A, mais ce critère n'entrera pas en ligne de compte pour Deschamps.

"Ce n'est pas parce que je n'ai pas l'habitude d'appeler en phase finale des joueurs que je n'ai pas retenus avant que je vais m'en priver. Je ne fonctionne pas avec ce type de règles. Si j'estime que je dois faire différemment dans l'intérêt de l'équipe de France, je fais différemment. Depuis mars, Barcola a confirmé ses bonnes dispositions", avait expliqué le sélectionneur à l'AFP fin avril.

Moussa Diaby, joueur d'Aston Villa fraîchement qualifié pour la Ligue des champions et présent chez les Bleus en mars, peut aussi y croire pour accompagner dans le secteur offensif le capitaine Kylian Mbappé, Olivier Giroud, Ousmane Dembélé, Marcus Thuram et Randal Kolo Muani.

En défense, l'indisponibilité de Lucas Hernandez, opéré récemment du genou gauche, crée une ouverture sur le côté gauche dont pourrait profiter le Madrilène Ferland Mendy. Les centraux Axel Disasi et Jean-Clair Todibo vont également guetter la liste élargie avec fébrilité. Les autres arrières (Jonathan Clauss, Jules Koundé, Benjamin Pavard, Dayot Upamecano, Ibrahima Konaté, William Saliba et Théo Hernandez) n'ont pas grand chose à craindre, tout comme le trio de gardiens Mike Maignan, Brice Samba et Alphonse Areola.

kn/eba/bde