Publicité

Etoile de Bessèges: Pedersen moissonne déjà, Vauquelin prend date

Le Français Kevin Vauquelin, 2e de l'épreuve, dans les rues d'Alès lors du contre-la-montre final de l'Etoile de Bessèges le 5 février 2024 à Alès (Sylvain THOMAS)
Le Français Kevin Vauquelin, 2e de l'épreuve, dans les rues d'Alès lors du contre-la-montre final de l'Etoile de Bessèges le 5 février 2024 à Alès (Sylvain THOMAS)

Le Danois Mads Pedersen (Lidl-Trek) a remporté l'Etoile de Bessèges cycliste dimanche, à l'issue du contre-la-montre final de 10,65 km à Alès, survolé par le Français Kévin Vauquelin (Arkéa-B&B Hôtels).

Le champion du monde 2019, qui s'était emparé du maillot corail de leader vendredi à Bessèges (Gard) au soir de son succès dans la troisième étape, a réussi à conserver à l'issue de ce chrono deux secondes d'avance au classement général sur le jeune rouleur normand.

L'Italien Alberto Bettiol (EF Education) complète le podium à 32 secondes.

Contrairement à l'an dernier, Pedersen n'a pas remporté ce court contre-la-montre mi-plat mi-pentu dans la capitale cévenole, qui arrivait au sommet de la colline de l'Ermitage. Il a terminé deuxième, entre Vauquelin qui lui a repris dix secondes, et Bettiol, troisième à 13 secondes.

"Une victoire est une victoire. Gagner de deux ou de 30 secondes ne change pas grand-chose", a-t-il déclaré avant de s'engouffrer dans le bus de son équipe.

Le Danois n'a probablement pas fini sa moisson dans le sud de la France. Il s'alignera dès jeudi sur le Tour de La Provence, où un prologue à Marseille et trois autres étapes à sa convenance sont au programme.

"Ce sera une autre semaine. Je suis surtout en préparation pour les classiques printanières, mais en effet, il y a des chances de victoire", a-t-il conclu.

Pour Vauquelin, 22 ans, la semaine se termine sur une note douce-amère. "J'ai fait le chrono pour gagner le général. L'an dernier Pedersen m'avait mis 12 secondes à Alès mais cet hiver, j'ai peaufiné des détails en contre-la-montre qui me permettaient de croire que je pouvais rouler plus vite que lui", a expliqué le natif de Bayeux, qui a vu son compteur de performances s'éteindre pendant la montée. "Mais ça ne change rien, j'ai fait ce chrono aux sensations", a-t-il ajouté.

La 54e Étoile de Bessèges a été marquée par l'annulation de la première étape mercredi, à la demande de la préfecture du Gard, en raison du mouvement des agriculteurs.

bir/hf/chc