Edouard Philippe : l’ancien Premier ministre visé par une plainte pour favoritisme et prise illégale d’intérêts

Édouard Philippe est au cœur de l'actualité. Entre mai 2017 et juillet 2020, il a été le Premier ministre d’Emmanuel Macron, avant de démissionner après les élections municipales de 2020. Il retrouve alors ses fonctions de maire du Havre, qu'il exerçait depuis 2010. En septembre 2023, Edouard Philippe a fait sa rentrée avec son parti politique Horizons. L'ancien chef du gouvernement a également évoqué la possibilité de se présenter à l'élection présidentielle de 2027. Toutefois, un événement pourrait venir chambouler ses projets. Vendredi 15 septembre 2023, BFMTV a révélé que Edouard Philippe est visé par une plainte pour des faits de "prise illégale d'intérêts, détournements de biens, favoritisme concussion et harcèlement moral". La chaîne précise que celle-ci a été déposée le jeudi 14 septembre 2023 par l’ancienne directrice générale adjointe de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole. La plainte ne vise pas seulement l'ancien pensionnaire de Matignon, mais aussi deux autres personnes : Stéphanie de Bazelaire, adjointe au maire et conseillère communautaire, ainsi que Claire-Sophie Tasias, directrice générale des services au sein de la communauté urbaine du Havre. Les faits qui leur sont reprochés remontent à 2020, et il s’agit d’un "possible contournement des marchés publics".

En 2020, le communauté urbaine du Havre avait chargé l’association LH French Tech d’exploiter la Cité numérique pendant quatre ans. Une convention a été signée et, dès le départ, la direction juridique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite