Dupieux, Coppola, Arnold: les recettes des cinéastes de Cannes 2024

Quentin Dupieux lors de la conférence de presse de son film Le Deuxième Acte présenté au Festival de Cannes, le 15 mai 2024. | Zoulerah Norddine / AFP
Quentin Dupieux lors de la conférence de presse de son film Le Deuxième Acte présenté au Festival de Cannes, le 15 mai 2024. | Zoulerah Norddine / AFP

Vous ne savez pas qui est présent au Festival de Cannes cette année? Vous pensez que Yórgos Lánthimos est une marque de yaourt et Andrea Arnold un personnage de dessin animé? Pas d'inquiétude, on vous aide à tout comprendre.

Quentin Dupieux

Film d'ouverture: Le Deuxième Acte

Si certains cinéastes ont une identité difficile à cerner, avec Quentin Dupieux, la recette est souvent la même: de l'humour absurde, des mises en abyme à gogo, un soupçon d'horreur, un quatrième mur fréquemment fracassé, et des films plus courts que n'importe quel épisode des Anneaux de Pouvoir. Avec un taux de production remarquablement élevé (il vient de sortir trois films en un an), c'est un peu le Picard du cinéma: c'est rapide mais c'est bon et on en a toujours pour son argent.

Paul Schrader

Film en compétition: Oh, Canada

Paul Schrader, c'est le scénariste et/ou réalisateur de Taxi Driver, American Gigolo, The Card Counter, Master Gardener. Le truc qu'il faut savoir sur ses protagonistes, c'est donc qu'ils ont un métier.

Ça parait bête, mais définir ses personnages par une profession qui ne leur va pas est une méthode simple et efficace pour souligner leurs conflits internes. Un homme qui n'a plus foi en l'humanité? Il sera pasteur (First Reformed). Un misanthrope dangereux et socialement inadapté? Hop, on va en faire un chauffeur de taxi (Taxi Driver). Un néonazi? Tiens, et s'il s'était reconverti en fleuriste (Master Gardener)? Alors vous allez me dire, en ce qui concerne son dernier film, que le Canada n'est pas un métier. OK, mais qui sait, peut-être que le protagoniste de Oh, Canada est un bûcheron allergique à la sciure?

Andrea Arnold

Film en compétition: Bird

Ne vous laissez pas avoir par les titres de ses films: la réalisatrice de Fish Tank, Bird, ou Cow n'est pas spécialisée dans le documentaire animalier. Certes, sa dernière œuvre présentée à Cannes était un documentaire sur «le…

Lire la suite sur Slate.fr