Double nationalité : les Franco-Allemands perplexes face au projet du RN

Photo d'illustration de deux passeports.  - Credit:Mourad ALLILI/SIPA / SIPA
Photo d'illustration de deux passeports. - Credit:Mourad ALLILI/SIPA / SIPA

Jules, 25 ans, de mère française et de père allemand a grandi à Berlin et cherche du travail à Paris. Il est stupéfait : « J'ai grandi entouré de gens qui me disaient que c'était génial d'avoir deux nationalités, deux cultures, de parler deux langues. En grandissant, j'ai réalisé que c'est une vraie richesse cette double identité que je porte en moi et j'aimerais comprendre pourquoi le Rassemblement national ne juge pas les binationaux aptes à occuper certains postes. Ce n'est certainement pas parce que nous sommes moins bons que les autres. »

Binationalité versus mondialisation

Jules n'est pas dupe. « Pourquoi faire le tri entre les gens qui sont à 100 % Français et ceux qui ne le sont qu'à moitié ? Une intention raciste se cache là-dessous, bien sûr. Moi, je suis blanc et blond, mais je pense à mon copain franco-marocain. Il est directement visé par cette mesure qui, j'en suis sûr, n'a pas été conçue pour les Franco-Allemands ou les Franco-Italiens. »

À l’heure de la mondialisation, ce regard sur le monde est tellement décalé de la réalité

Cette prof dans un lycée français de Berlin, fréquenté par de nombreux binationaux, est outrée : « Quelle idée perfide ! Ça rime à quoi ? Mon cerveau biculturel est incapable de comprendre le sens de cette mesure. Il y a une telle mixité dans la société. Alors, il faudrait interdire les programmes Erasmus pour éviter la formation de couples binationaux qui font des enfants binationaux. À l'heure de la mondialisation, ce re [...] Lire la suite