Disparition d’Emile, 2 ans, au Vernet : "Au lit sans…", ce geste étonnant de deux fillettes pour tenter d’aider ses parents

Ils ont longtemps attendu avant de parler... Près de deux mois après la disparition d'Émile, au Vernet, ses parents ont longuement pris la parole. C'est auprès de Famille Chrétienne que Marie et Colomban ont évoqué leur quotidien depuis que le garçonnet de deux ans s'est volatilisé. S'ils ont voulu parler, c'est avant tout pour remercier les gens qui leur ont apporté leur soutien. "La solidarité a été très forte. Nous avons vu les cuisiniers d’une colonie de vacances voisine apporter des plats cuisinés et du café pour tous les bénévoles, s'est souvenue la maman d'Émile. Beaucoup de voisins adorables nous ont donné les clés de leur maison pour accueillir notre famille et nos amis." Depuis la disparition d'Émile, sa famille a reçu de nombreux cadeaux et des aides bienvenues. "Nous avons reçu beaucoup de lettres, parfois des fleurs… Nous avons reçu aussi beaucoup de SMS. Je pense à cette prière magnifique, rédigée d’une traite par une certaine Lucie, une jeune bordelaise que nous ne connaissons même pas", a ajouté la maman du petit garçon. Les adultes ne sont pas les seuls à vouloir aider la famille d'Émile, très croyante. "Beaucoup de gens nous ont rapporté que leurs enfants prient pour nous, ont expliqué Marie et Colomban. Des agriculteurs nous ont rapporté : 'nos petites filles prient pour vous. La fille aînée a dit à la seconde : 'ce soir, on va au lit sans parler, on obéit tout de suite pour le petit garçon, pour son papa et (...)

Lire la suite sur Closer

Disparition d’Emile, 2 ans, au Vernet : "Ils croyaient qu’on planait...", cette expérience que ses parents disent avoir vécue en plein drame
Mort du chanteur Christophe : ses obsèques étaient "lamentables" et "terrifiantes" selon son frère
Princesse Diana : le père de son amant est mort et la date est très symbolique
Florent Pagny : cette raison très particulière pour laquelle il ne boit jamais pendant ses concerts
Deux soeurs et le fils de l'une d'entre elles retrouvées momifiés dans les bois, les raisons sont délirantes