Publicité

🔴 En direct : Netanyahu refuse toute "trêve temporaire" sans "la libération des otages"

© Oded Balilty, AP

Le Premier ministre israélien a dit refuser "une trêve temporaire sans la libération des otages" enlevés en Israël par le Hamas. De son côté, le chef du Hezbollah libanais s'est exprimé, pour la première fois depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas. L'attaque du 7 octobre était à 100 % palestinienne, selon Hassan Nasrallah. Le secrétaire d'État américain est arrivé en Israël pour une deuxième tournée régionale. Suivez notre direct.

  • Le bureau de l'AFP dans la bande de Gaza, territoire pilonnĂ© sans rĂ©pit par l'armĂ©e israĂ©lienne, a Ă©tĂ© gravement endommagĂ© par une frappe, tout comme l'Institut français de Gaza. Paris a demandĂ© des explications Ă  l'État hĂ©breu.

  • Le Premier ministre israĂ©lien Benjamin Netanyahu refuse toute "trĂŞve temporaire" Ă  Gaza sans "la libĂ©ration des otages".

  • "Le seul moyen d'assurer la sĂ©curitĂ© d'IsraĂ«l est la crĂ©ation d'un État palestinien, a affirmĂ© le secrĂ©taire d'État amĂ©ricain, Antony Blinken.

  • Dans son premier discours depuis le dĂ©but de la guerre IsraĂ«l Hamas, le leader du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, a averti les États-Unis d'arrĂŞter "l'agression Ă  Gaza" s'ils veulent empĂŞcher une guerre rĂ©gionale.

La situation heure par heure

  • 17 h 47 : Emmanuel Macron annonce une "confĂ©rence humanitaire" Ă  Paris le 9 novembre

Emmanuel Macron a annoncé la tenue d'une "conférence humanitaire" le 9 novembre à Paris, affirmant que "la lutte contre le terrorisme ne justifie pas de sacrifier des civils" alors que des opérations terrestres et des frappes se poursuivent à Gaza.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Des "bots" russes utilisent la guerre à Gaza pour discréditer l'Ukraine
Marwan Barghouti, le "Nelson Mandela palestinien", peut-il ĂŞtre le faiseur de paix Ă  Gaza ?
Guerre Israël-Hamas : avec les attaques des Houthis du Yémen, le spectre d'une "logique escalatoire"