DeFit, l’application française qui récompense l’effort physique en crypto

C’est en 2020, bien avant l’avènement du concept de Move2Earn (bouger pour gagner) que Kevin Serou, triathlète de cœur, entame une réflexion autour de la valorisation de l’activité physique par le mécanisme du jeu, aujourd’hui couramment dénommé gamification. À l’issue de plusieurs études de marché réalisées de façon informelle auprès de communautés Web3, naît le concept de DeFit, pour “Decentralized Fitness” : une application qui récompense par un token l’activité sportive, qu’il s’agisse de marche, de course à pieds, de vélo ou de natation. Très vite, les soutiens s’accumulent. “Pour financer le projet, nous avons lancé une IDO (pour Initial Dex Offering, une vente de tokens sur un échange décentralisé, NDLR) et récolté 1,1 million d’euros auprès de 1260 contributeurs”, détaille Kevin Serou, lequel a pu ainsi constituer avec cette somme une équipe technique pour lancer le chantier de l’application.

>> Ce contenu était publié en avant-première dans 21 Millions, la newsletter crypto et Web3 de Capital, publiée chaque semaine.

Un an plus tard, celle-ci voit le jour et se démarque par sa simplicité d’utilisation, une rareté dans les propositions du Web3 souvent complexes pour le néophyte. “Grâce à notre partenaire Terra, basé à San Francisco, DeFit se connecte aux API d’applications tierces et d’appareils de sport connectés de marques majeures comme Garmin, Polar, Strava ou Google Fit”. Surtout, à la différence de la célèbre application Stepn, qui nécessite l’achat de chaussures (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crypto : pourquoi la polémique autour de Recover, le nouveau service de Ledger, est infondée
Comment déclarer ses opérations crypto aux impôts simplement ? Découvrez cette solution
Bitpanda, premier courtier crypto étranger enregistré en France, investit 10 millions de dollars dans l’IA
Une vente de NFT pour venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales
TinyTap : l’application qui rémunère les profs en crypto