Publicité

Déclaration de revenus : faut-il renseigner les aides de la CAF ?

Les aides sociales sont un soutien financier non négligeable pour les personnes qui en ont besoin. Cependant, il n'est pas toujours facile de savoir si ces aides sont soumises à l'impôt sur le revenu. Pour répondre à cette question, il convient de faire la distinction entre les différentes prestations sociales, explique service-public.fr, le 9 mai 2023. Toutes les aides sociales versées par des organismes publics sont exonérées d'impôt sur le revenu. Cette exonération totale concerne notamment les prestations familiales versées par la Caisse d'allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA), les aides au logement telles que l'aide personnalisée au logement (APL), l'allocation de logement social (ALS) et l'allocation de logement familial (ALF), la prime d'activité, le revenu de solidarité active (RSA), les aides exceptionnelles, ainsi que les prestations perçues si vous ou un membre de votre famille êtes en situation de handicap.

Cependant, il est important de préciser que les aides versées par des entreprises peuvent être imposables si elles dépassent un certain plafond. Par exemple, les titres-restaurant sont exonérés jusqu'à hauteur de 6,50 €, les chèques-vacances jusqu'à 1 709,28 €, les frais de transport (transports en commun) pris en charge par l'entreprise à hauteur de 50%, les frais de véhicule personnel ou forfait mobilité pour le vélo jusqu'à 700 € (200 € pour le carburant) et le chèque emploi service universel (CESU) ou forfait de services d'aide à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Fin des tarifs réglementés du gaz : le contrat d’EDF à prix bloqués est-il fait pour vous ?
Déclaration de biens immobiliers : qui doit la remplir après une succession ?
Société générale : de nombreux services indisponibles pour les clients ce week-end
Fin des tarifs réglementés du gaz : l’outil qui va vous permettre de comparer les contrats au 1er juin
Baisser les impôts des classes moyennes, une promesse tenable ?