La Croix-Rouge s’apprête à licencier 1 800 personnes dans le monde sur fond de dérive budgétaire

BENJAMIN POLGE / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) doit actuellement faire face à une crise sans précédent. Confrontée à un déficit de 430 millions de francs suisses (441 millions d’euros) pour boucler son budget 2023, l’organisation humanitaire a récemment annoncé le licenciement de 1 800 personnes dans le monde, sur un total de 20 000 employés.

Selon Le Monde, la majorité de ces suppressions de poste concerneront des délégations sur le terrain, à l’étranger. L’ONG devra également fermer 26 de ses sites sur un total de 350.

À lire aussi La Croix-Rouge… dans le rouge

Des dizaines d’autres se verront contraints de procéder à des baisses de coût, alors même qu’ils opèrent parfois dans des pays en crise et des terrains difficiles. C’est le cas du site de Nairobi, au Kenya, confronté de très près à la guerre civile somalienne.

La Suisse au chevet de la Croix-Rouge

La Croix-Rouge est en effet confrontée à de nombreuses difficultés économiques. Entre autres, une hausse des coûts, liée à l’inflation mais également à l’apparition de nouveaux théâtres de conflits, notamment en Ukraine, et une baisse du nombre de dons.

Face à ces pressions budgétaires, des voix s’élèvent au sein du CICR pour réduire les activités d’assistance humanitaire et se concentrer sur les missions de base, telles que la protection des victimes de conflits, la visite de prisonniers et la recherche de disparus.

La Suisse a déjà fait un prêt sans intérêt de 200 millions de francs suisses en 2020

P...


Lire la suite sur LeJDD