Corps démembré à Austerlitz : Le scénario du drame se dessine peu à peu

FAITS DIVERS - La victime, un homme tétraplégique, a été retrouvée démembré dans une valise. Un individu s’est présenté de lui-même au commissariat

La macabre découverte a été faite presque fortuitement. Samedi soir, peu après 22 heures, les sapeurs-pompiers sont appelés pour un feu de poubelles sous le pont d’Austerlitz, à Paris. Une opération classique en apparence qui révélera pourtant un crime : en cherchant à identifier l’origine de cet incendie volontaire, les soldats du feu ont identifié une valise. A l’intérieur de l’objet calciné, ils ont découvert le corps démembré d’un homme. Le parquet de Paris a immédiatement ouvert une enquête pour « homicide volontaire » et confié les investigations à la brigade criminelle de la PJ de Paris.

Dimanche matin, vers 8 heures, avant même l’identification du corps, un homme s’est présenté au commissariat de la Défense pour avouer le meurtre, a appris 20 Minutes de sources concordantes, confirmant une information d’Europe 1. Âgé de 34 ans, il a indiqué aux policiers qu’il avait frappé à mort la victime, un homme handicapé dont il était l’auxiliaire de vie. « Il a évoqué un différend au cours duquel il s’est emporté et a frappé à coups de poing cet homme », précise une source policière. Selon BFM, le suspect a été testé positif à la cocaïne et présentait un taux d’alcolémie de 2,32 grammes d’alcool par litre de sang.

Le drame pourrait être survenu fin avril

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Corps retrouvé aux Buttes-Chaumont : Le mari de la victime placé en garde à vue
Violeur à la trottinette à Grenoble : Une information judiciaire ouverte pour sept faits
Attaque au couteau à Sydney : L’auteur des faits « souffrait de problèmes de santé mentale »
Inde : « Ternir la réputation du pays n’est pas malin… » Le viol collectif d’une touriste espagnole secoue la société