Copa America : après Pedri, le Barça tremble pour Araujo, blessé avec l'Uruguay

48h maudites pour les Blaugrana ? Alors que Pedri sortait sur blessure, vendredi, en première mi-temps d'un quart de finale d'Euro haletant face à l'Allemagne (remporté 2-1 par l'Espagne), de l'autre côté de l'Atlantique un autre cadre barcelonais en la personne de Ronald Araujo a dû laisser sa place, sur blessure, en quart de finale de la Copa America entre l'Uruguay et le Brésil (0-0, 4-2 aux TAB), dans la nuit de samedi à dimanche.

Titularisé par Bielsa pour ce choc aux odeurs de finale, le défenseur central de 25 ans s'est écroulé sur la pelouse de l'Allegiant Stadium de Las Vegas après un tacle malheureux au moment de contrer un centre d'Arana à la 33e minute du match. Sorti en larmes, remplacé par José Maria Giménez, et consolé par son coéquipier en club, le Brésilien Raphinha, l'international uruguayen a signé son dernier match de la compétition. Pris en charge par le staff médical de la Celeste il a néanmoins vu les siens obtenir leur ticket pour les demi-finales au bout d'une séance de tirs au but.

On craint même "la blessure musculaire" du côté de Bielsa, en conférence de presse d'après-match. Une grande routine pour le défenseur central du Barça qui a enchaîné pas moins de 8 blessures du même type depuis son arrivée en Catalogne en 2019.

Hansi Flick déjà bien diminué

Dans l'attente des examens médicaux, cette nouvelle blessure d'un cadre du Barça pourrait rendre la tache encore plus difficile à Hansi Flick. Tout juste arrivé sur les bancs catalans, pour prendre la place de Xavi, le coach allemand craint surtout de faire sans son métronome Pedri pour les premiers matchs de championnat. L'Espagnol, victime d'une grosse faute de Toni Kroos, sera absent des terrains pour un mois en raison d'une entorse du genou gauche, a confirmé le staff médical espagnol, ce samedi, dans l'attente de nouveaux examens. Le Mundo Deportivo a estimé de son côté une absence d'un mois et demi qui le priverait du début de saison.

Inquiet à propos de l'état physique de son défenseur, le technicien de la Celeste, Marcelo Bielsa a insisté de son côté, en conférence de presse, sur le surmenage dont serait victime les joueurs comme Araujo: "A la fin de cette saison, qui a commencé en août et s'est terminée en juin, les joueurs ont enchainé entre 40 et 50 matchs. Tous ces joueurs d'élite jouent deux fois par semaine. C'est une chose de le faire régulièrement pendant neuf mois, c'en est une autre de répéter ce type d'effort le 10e et le 11e mois."

Article original publié sur RMC Sport