Contrôle technique : quels sont les deux nouveaux critères de vérification de l'examen ?

Personne n'y échappe. Le contrôle technique est un examen obligatoire pour tous les véhicules particuliers (VP) de plus de quatre ans, dont le poids total en charge (PTAC) est inférieur ou égal à 3,5 tonnes. Afin d'assurer la sécurité de tous, le Code de la route impose à ces véhicules de passer un test qui se divise en points de contrôle, afin de pouvoir circuler sur route ouverte à la circulation publique. Le 20 mai 2023, deux critères de vérification se se rajoutés à cette liste, rapporte L'Union.

Le premier critère concerne la réglementation OBFCM (On Board Fuel Consumption Monitoring), autrement dit, la collecte d’informations relatives à la consommation d’énergies, des véhicules mis en circulation depuis le mois de janvier 2021. Concrètement, il s'agit d'un calcul pour connaître le ratio entre la consommation totale de carburant ou d’électricité, et les kilomètres parcourus depuis la mise en circulation. Pour l'heure, ce point ne concerne que les véhicules qui se font contrôler annuellement, comme les taxis et les ambulances. Les particuliers eux effectueront cette vérification à partir de 2025 donc, avec le premier passage des 4 ans. Par ailleurs, les propriétaires des véhicules peuvent tout à fait refuser de transmettre les informations demandées, dans la cadre du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données).

Le deuxième point de contrôle est relatif à l’ecall, autrement dit le système d’appel d’urgence qui se fait via le 112, le numéro d'appel d'urgence européen. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite