Casino en défaut de paiement selon S&P, qui va arrêter de noter le distributeur "à sa demande"

Après Moody's et Fitch, l'agence de notation a placé à son tour le distributeur Casino en défaut de paiement en raison d'intérêts non payés sur sa dette, alors que le groupe est en pleine restructuration financière. S&P a dégradé la note de Casino de CCC- à D (pour défaut), s'attendant à un défaut de paiement pour "l'ensemble, ou la quasi-totalité, de ses obligations à mesure qu'elles arrivent à échéance", a-t-elle précisé dans un communiqué publié jeudi 31 août.

Par ailleurs, S&P va arrêter de noter Casino "à la demande de la compagnie". Mardi, l'agence de notation Fitch a déclaré le distributeur en défaut de paiement "restrictif", constatant elle aussi l'absence de remboursement d'intérêts sur sa dette dus mi-juillet. Moody's avait été la première à réagir, dès le 18 août.

Le non-paiement d'intérêts est habituel dans un processus de restructuration de dette. Pour Casino, "le tribunal de commerce de Paris a temporairement suspendu toute obligation de paiement", indique S&P. Ce "délai de grâce a été demandé par les conciliateurs pour la durée de la procédure, qui pourrait durer jusqu'au 25 septembre ou, en cas de prolongation, jusqu'au 25 octobre", précise l'agence de notation. Dans le cadre d'un plan de reprise de Casino par les milliardaires tchèque Daniel Kretinsky et français Marc Ladreit de Lacharrière, adossés au fonds britannique Attestor, un accord de principe a été trouvé avec les créanciers.

>> Achetez et vendez vos placements (Bourse, cryptomonnaies…) au bon moment grâce (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite