Cannes 2023 – Rebecca Marder : « Sur les photos de mon premier Cannes, j’ai l’air terrorisé »

L'actrice et ambassadrice Chanel Rebecca Marder a répondu à nos questions en direct de la Croisette.

Que retient-on de son premier Cannes ? C’est la question que nous avons posée à Rebecca Marder. L’actrice, connue pour avoir interprété Simone Veil dans le biopic de 2022, a assisté à son premier Festival de Cannes en tant que festivalières et se rappelle parfaitement la claque devant « Mommy » de Xavier Dolan. Puis, elle passe de l’autre côté. Elle est celle qui vient défendre un film en tant qu’actrice en 2021. « Une jeune fille qui va bien », une œuvre réalisée par Sandrine Kiberlain, présentée dans la Semaine de la critique. Un souvenir qu’elle n’oubliera jamais et dont elle parle encore aujourd’hui avec émotion. La première soirée, la première montée des marches, la première robe, le premier trac, les premières larmes…

Une vie qui ne serait pas la mienne

Quelques minutes avant de monter les marches du Palais des festivals, où elle a assisté à la projection d’ « Indiana Jones et le Cadran de la destinée », Rebecca Marder nous a accueillis sur la terrasse de la suite Chanel, fraîchement préparée dans sa robe en soie brodée, un peu intimidée à l’idée de fouler ce tapis rouge si mythique. Souriante, pétillante, elle oublie son stress et se prête au jeu de l’interview face à notre caméra. Elle revient sur ce moment inoubliable avec Sandrine Kiberlain, en 2021 : « C’est le film qui m’a présentée vraiment au public, et donc de gravir les marches avec elle, c’était presque comme assister à une vie qui...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi