Publicité

Cannes 2023 : Farnoush Hamidian, mannequin iranienne exilée, arbore un tatouage symbolique sur le tapis rouge

Lors de la cérémonie d’ouverture du 76ème Festival de Cannes, Farnoush Hamidian, une mannequin iranienne exilée, a monté les marches. Son tatouage sur l’épaule a attiré l’attention.

Le mardi 16 mai dernier, le Festival de Cannes a fait son grand retour sur la Croisette. Lors de la traditionnelle cérémonie d’ouverture de nombreuses célébrités ont monté les marches avant de visionner le film « Jeanne du Barry », réalisé par Maïwenn. Durant cette première soirée, Johnny Depp et Melvil Poupaud se trouvaient au côté de la réalisatrice. Catherine Deneuve, Uma Thurman, Mads Mikkelsen, Laura Smet, Xavier Dolan ou encore Emmanuel Béart étaient également présents.

Lire aussi > Festival de Cannes 2023 : qui est Ruben Östlund, choisi pour être le président du jury ?

Un tatouage en soutien aux femmes iraniennes

Parmi les personnalités qui ont monté les marches ce soir-là, Farnoush Hamidian a fait une apparition remarquée sur le tapis rouge. Vêtue d’une magnifique robe semi-transparente étincelante Georges Hobeika couleur or, un petit tatouage temporaire sur son épaule a attiré l’attention. « Femme, Vie, Liberté », peut-on lire en y regardant de plus près. Un tatouage hautement symbolique en soutien à toutes les femmes iraniennes qui luttent pour leur liberté. Un geste courageux quand on sait que la prise de parole en faveur de la révolution des Iraniennes peut être sévèrement punie par le régime autoritaire de l’Iran. Elle a donc profité de sa présence à Cannes pour rappeler au monde que la situation tragique de son pays est loin d'être réglée. Sur son compte Instagram, le mannequin a d’ailleurs partagé une...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi