Publicité

CAN: Gelson Dala envoie l'Angola en quarts de finale

Les buteurs de l'Angola Mabululu (g) et Gelson Dala (auteur d'un doublé) contre la Namibie en 8e de finale de la CAN, le 27 janvier 2024 à Bouaké (KENZO TRIBOUILLARD)
Les buteurs de l'Angola Mabululu (g) et Gelson Dala (auteur d'un doublé) contre la Namibie en 8e de finale de la CAN, le 27 janvier 2024 à Bouaké (KENZO TRIBOUILLARD)

Avec un nouveau doublé de Gelson Dala, l'Angola a dominé la Namibie (3-0) pour atteindre les quarts de finale de la Coupe d'Afrique pour la troisième fois de son histoire, samedi à Bouaké.

Après 2008 et 2010, avec l'équipe de la génération qui avait disputé en 2006 le seul Mondial du pays, les "Palancas Negras" (Antilopes noires) essaieront pour la première fois les demi-finales, contre le vainqueur de Cameroun-Nigeria (coup d'envoi à 21h00).

Déjà double buteur contre la Mauritanie (3-2), l'attaquant d'Al-Wakrah, au Qatar, a récidivé et achevé en quatre minutes de cauchemar (38, 42) des "Brave Warriors" qui ont entrevu une encore plus belle histoire, après avoir remporté contre la Tunisie (1-0) leur toute première victoire en quatre CAN.

Mais les Namibiens n'ont pas exploité leurs 23 minutes à onze contre dix, après l'exclusion du gardien Neblù (17).

Quand Betuel Muzeu a chipé un ballon au défenseur central Gaspar et a tenté un lob. le dernier rempart angolais a empêché le but mais il s'était trop avancé et a été exclu pour main en-dehors de sa surface.

- Troisième but pour Mabululu -

Dominique, gardien de l'Étoile de Carouge, un club de la banlieue de Genève, en 3e division suisse, est entré à la place d'Estrela et s'est tout de suite chauffé les gants, sur un beau plongeon pour sortir le coup franc suivant la faute de Neblù, tiré par Deon Hotto (22), une des stars de la Namibie.

Les joueurs de Collin Benjamin ont alors fait le jeu, mais leur rêve de quart de finale historique s'est effondré en trois coups de la machette qui orne le drapeau angolais.

Les joueurs de Pedro Gonçalves ont d'abord marqué en infériorité numérique sur une très belle action, une passe de Gilberto dans le dos de la défense pour son capitaine Fredy, dont le centre a trouvé Gelson Dala.

Deux minutes plus tard, le défenseur Lubeni Haukongo a reçu un second carton jaune pour une faute sur Mabululu (40) et remis les équipes à dix contre dix.

Et enfin sur le coup franc, Fredy a déposé le ballon sur la tête de Gelson Dala pour le doublé. L'Angolais devient deuxième meilleur buteur du tournoi derrière l'Équato-Guinéen Emilio Nsue (5 buts), qui joue dimanche contre la Guinée.

Mabululu suit de près avec un troisième but marqué en contre, d'une superbe frappe enveloppée (66). Les Namibiens n'auront marqué qu'un but, par Deon Hotto contre la Tunisie.

Peter Shalulile, l'autre star des Brave Warriors, n'y est pas parvenu malgré deux belles occasions (48, 68), mais la Namibie a quand même réussi sa CAN.

eba/bvo