Publicité

CAN: le Cap-Vert écarte la Mauritanie et file en quarts de finale

Les joueurs capverdiens fêtent leur qualification pour les quarts de la CAN à l'issue de leur succès sur la Mauritanie à Abidjan, le 29 janvier 2024 (FRANCK FIFE)
Les joueurs capverdiens fêtent leur qualification pour les quarts de la CAN à l'issue de leur succès sur la Mauritanie à Abidjan, le 29 janvier 2024 (FRANCK FIFE)

Le Cap-Vert, vainqueur logique de la Mauritanie 1 à 0, a assuré sa présence en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) au terme d'une rencontre très disputée lundi à Abidjan.

La victoire capverdienne a été longue à se dessiner: les Requins bleus, qui avaient fait forte impression lors de la phase de groupes avec des victoires sur le Ghana (2-1) et le Mozambique (3-0) et un match nul contre l'Egypte (2-2), ont dû attendre la 88e minute pour faire la différence.

C'est le capitaine Ryan Mendes qui a envoyé son équipe en quart de finale sur un penalty concédé bêtement par la défense mauritanienne.

En quart de finale, le deuxième de leur histoire après 2013, les Insulaires affronteront samedi le vainqueur du choc entre le Maroc et l'Afrique du Sud, opposés mardi.

"Nous sommes fiers de tout ce que nous avons fait jusqu'à présent", a commenté le sélectionneur, Pedro Leitão Brito, qui pense que ses hommes peuvent aller encore plus loin dans la compétition.

"Nous avons notre objectif depuis le premier jour, qui est d'aller en demi-finale. Nous n'en sommes plus qu'à une marche, et nous allons continuer à aller de l'avant, tout en restant humbles et dans le respect de nos adversaires. Mais nous y croyons", a-t-il poursuivi.

Lundi soir, ses hommes, supérieurs techniquement, ont bien dominé cette partie mais se sont montrés imprécis au moment de conclure ou ont buté sur le longiligne gardien mauritanien Babacar Niasse, très inspiré (3e). Ou alors quand celui-ci a été pris en défaut, c'est sa défense qui l'a suppléé à l'instar de cette frappe de Bebé qui semblait prendre le chemin des filets mais a été déviée en corner (25e).

Résistants aux nombreuses attaques adverses, les Mauritaniens se sont même enhardis pour semer la panique dans la défense des Insulaires peu avant l'heure de jeu, quand Souleymanne Anne bien décalé par Sid Amar au sortir d'un slalom déroutant dans la surface de réparation capverdienne a touché l’arête de la cage de Vozinha (59e).

En fin de partie, le bloc défensif compact des Mourabitounes a retardé l'échéance: coup sur coup, Babacar Niasse s'est interposé en boxant la frappe de Monteiro et une tête décroisée de Ryan Mendes (78e, 79e).

Mais à force de subir, la défense mauritanienne a finalement manqué de lucidité, Elwely remisant trop mollement de la tête vers son gardien, qui a accroché Gilson tout juste entré en jeu. Ryan Mendes a exécuté la sentence en transformant le penalty en force pour offrir un avantage logique aux Requins et une qualification pour les quarts de finale du tournoi continental.

Lors de la CAN 2013, l'aventure des Requins bleus s'était arrêtée à ce stade de la compétition, battus 2-0 par le Ghana.

bm/hpa