Se brosser la langue, ça sert à quoi exactement et comment s’y prendre ? Une dentiste nous explique

DENTS - Avoir une hygiène bucco-dentaire impeccable, c’est se brosser les dents après chaque repas, utiliser du fil dentaire et… se brosser la langue ? Si on peut penser que nettoyer sa langue est un geste superflu, cette étape facile et rapide doit bel et bien s’intégrer à notre routine quotidienne.

La langue est un organe qui a besoin d’être nettoyé, rappelle ainsi la chirurgienne-dentiste Nathalie Delphin, que le HuffPost a contactée. Les aliments peuvent se coincer dans les petits sillons de la langue et des bactéries peuvent s’y développer.

Mais comment faut-il s’y prendre ? À quelle fréquence ? Et est-ce qu’il faut absolument utiliser un gratte-langue ? Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, Le HuffPost a demandé à Nathalie Delphin de répondre à toutes ces questions.

Première chose à savoir : la fréquence de brossage n’est pas la même que pour les dents. Alors que l’on recommande de se brosser les dents trois fois par jour, pour la langue, il est tout à fait convenable de ne le faire qu’une fois. « Une fois par jour, le soir avant de se coucher, c’est nettement suffisant », précise ainsi Nathalie Delphin au HuffPost.

Gratte-langue ou brosse à dents, quel outil choisir ?

Le gratte-langue est un outil uniquement dédié au nettoyage de langue. Sur le marché, il en existe en acier, en plastique ou en cuivre. Mais pour la dentiste, pas besoin d’investir dans un tel accessoire. « L’outil le plus simple est celui que vous avez », commente Nathalie Delphin, qui souligne qu’une brosse à dents fera très bien le travail.

Attention néanmoins : si vous utilisez votre brosse, assurez-vous qu’elle soit souple ou extra-souple. « Il faut comprendre que la langue, c’est quand même un organe avec des anfractuosités et donc si on y va avec une brosse à dents trop forte ou trop dure, on risque d’avoir des blessures et des irritations », alerte Nathalie Delphin.

Beaucoup des brosses à dents que l’on trouve dans le commerce sont dotées de petits picots au dos, servant spécifiquement au brossage de langue et qui sont donc à privilégier si votre brosse est trop dure. À noter aussi : les brosses à électriques sont à éviter lors du brossage de la langue, l’outil étant « extrêmement agressif » et risquant de blesser.

Bien prendre soin de sa langue est un bon moyen de lutter contre la mauvaise haleine. Lorsque l’on mange, les aliments peuvent se coincer dans les anfractuosités de la langue. Ne pas la nettoyer, laisse le champ libre aux bactéries qui se nourriront de ce qu’il reste et produiront des substances à l’origine de la mauvaise haleine. En revanche, si le nettoyage de la langue est régulier et que la mauvaise haleine persiste, il faut consulter pour trouver la source du problème.

À voir également sur Le HuffPost :

L’accès aux soins dentaires n’est pas qu’une question médicale, c’est aussi un marqueur social

Comment une histoire de brossage de dents en vacances a causé ma rupture