Publicité

Brigitte Macron : son petit-neveu victime d'une violente agression à la suite de l'allocution d'Emmanuel Macron

Lundi 15 mai 2023, Jean-Baptiste Trognieux a été victime d'une violente agression dans sa chocolaterie d'Amiens, vers 22 heures. D'après des révélations du Courrier Picard le lendemain, le petit-neveu de Brigitte Macron a été frappé de coups de poings et de pieds par des individus en marge d'une manifestation devant l'hôtel de ville, dans la foulée de l'allocution d'Emmanuel Macron au 20 heures de TF1. "Une dizaine de personnes se sont dirigées vers notre boutique du centre-ville d’Amiens après la prise de parole du président à la télévision. Jean-Baptiste est rentré à la boutique [il vit à l'étage actuellement] quand ils lui sont tombés dessus. Il s’est mis en boule pour se protéger mais il a des blessures à la tête au visage au genou et à un doigt", a dénoncé son père Jean-Alexandre Trogneux, le fils du frère décédé de la Première dame, et coresponsable de la célèbre boutique de chocolat Trogneux.

Comme l'a confirmé l'AFP, huit individus ont été arrêtés et placés en garde à vue. Il s'agirait de six hommes et de deux femmes. Cela fait plusieurs mois que les dirigeants de la chocolaterie familiale Trognieux à Amiens craignent que des manifestants contre la réforme des retraites ne s'en prennent à leur établissement, eu égard à leurs liens de parenté avec le couple Macron. Pour autant, Jean-Alexandre Trogneux l'a rappelé auprès du Courrier Picard : "La boutique ne fait pas de politique". "Que l’on nous foute la paix. On n’a rien à voir avec la politique économique et sociale menée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite