Publicité

Boxe: Fury contre Usyk le 17 février en Arabie saoudite pour un combat "historique"

Le Britannique Tyson Fury (à gauche) et l'Ukrainien Oleksandr Usyk lors d'une conférence de presse en amont du combat qui doit les opposer en février en Arabie saoudite, le 16 novembre 2023 à Londres. (Daniel LEAL)
Le Britannique Tyson Fury (à gauche) et l'Ukrainien Oleksandr Usyk lors d'une conférence de presse en amont du combat qui doit les opposer en février en Arabie saoudite, le 16 novembre 2023 à Londres. (Daniel LEAL)

"C'est un événement historique": le combat d'unification des ceintures mondiales de boxe, catégorie poids lourds, aura lieu le 17 février à Ryad, en Arabie saoudite, entre le fantasque Britannique Tyson Fury et l'Ukrainien Oleksandr Usyk, ont annoncé jeudi à Londres les organisateurs de l'évènement.

Fury est champion WBC des lourds et son adversaire ukrainien détient pour sa part les ceintures WBA, IBF et WBO. Le vainqueur du combat sera le premier champion du monde unifié des poids lourds depuis Lennox Lewis en 1999 et 2000.

"Le monde entier de la boxe a attendu cela pendant de très nombreuses années, et il a maintenant ce combat", a vanté Frank Warren, le promoteur de Fury, lors d'une conférence de presse dans la capitale britannique.

"Pour la première fois de ce siècle, nous aurons un champion incontesté des poids lourds", a poursuivi Warren. "C'est un événement historique. En tant que promoteur, je n'ai cessé de me cogner la tête contre les murs pour ça. Mais maintenant, nous allons avoir +la crème de la crème+: ces deux poids lourds invaincus".

Fury, 35 ans, et Usyk, 36 ans, devaient initialement s'affronter le 23 décembre, mais le succès aux points et peu convaincant du Britannique face à la star du MMA Francis Ngannou le 29 octobre a entraîné un report du combat d'unification.

Le "Gipsy King" avait terminé son match face à Ngannou mal en point, avec un oeil au beurre noir et une coupure au front.

Tyson Fury compte 34 victoires et un nul depuis ses débuts professionnels en 2008, Usyk compte quant à lui 21 victoires en 21 combats professionnels.

D'humeur combative lors de la conférence de presse, Fury a rappelé sa victoire en 2015 face au compatriote ukrainien d'Usyk, Wladimir Klitschko, qui lui avait permis de remporter les titres WBA, IBF et WBO. "J'ai déjà soulagé un Ukrainien de toutes les ceintures... et maintenant je vais toutes les reprendre", a promis Fury.

- "Un combat qui restera pour toujours" -

"Usyk est un champion, je suis un champion. Ce sera un combat qui restera pour l'éternité", a-t-il assuré.

Pour le Britannique, une victoire sur Usyk confirmerait son statut de plus grand boxeur de tous les temps. "Je crois que nous sommes tous les deux destinés à être ici. Je suis destiné à devenir le champion incontesté et, plus encore, à consolider mon héritage", a encore affirmé le "Gipsy King".

Face aux insultes et aux provocations de Fury, qui s'en est notamment pris à la taille de son adversaire et à son anneau d'oreille devant la presse, Usyk a su garder son sang-froid. "Oui, je suis un petit homme. Je parlerai sur le ring", a répondu l'Ukrainien.

Usyk a conquis ses trois ceintures en septembre 2021 face au tenant Anthony Joshua, avant de les conserver lors d'une revanche organisée en août 2022. Il les a difficilement gardées le 26 août à Wroclaw en Pologne contre l'espoir britannique Daniel Dubois.

Ce dernier combat avait été organisé à la demande de la WBA après l'échec des négociations pour organiser un combat d'unification face à Fury. Ce dernier a été tenu responsable de cet échec et visé par des critiques, alors que leur combat était initialement programmé en avril à Wembley.

Tyson Fury avait quant à lui conquis sa ceinture de champion du monde des lourds WBC contre Deontay Wilder en 2020.

L'Arabie saoudite, souvent critiquée pour son manque de respect des droits humains, tente de redorer son image depuis plusieurs années en investissant notamment dans plusieurs compétitions sportives médiatisées.

La monarchie pétrolière a notamment organisé plusieurs événements de boxe de premier plan ces dernières années, notamment la victoire d'Usyk sur Anthony Joshua en 2022.

smg/bde/mdm