Publicité

Bourse : est-il temps d’acheter les actions Orange ?

Orange reprend du poil de la bête en Bourse, après avoir été à la peine depuis début mai. L’action de l’opérateur télécoms historique de l'Hexagone profite aujourd’hui du relèvement (de 14 à 15 euros) de l’objectif de cours de Morgan Stanley, qui s’attend à un impact très positif des fortes hausses de tarifs (en particulier en Espagne) sur la croissance du chiffre d’affaires. Et ce, dès ce printemps. Orange avait dernièrement indiqué que les hausses de tarifs n’avaient mené qu’une "hausse limitée du taux de résiliation".

Les comptes trimestriels d’Orange dévoilés en avril sont ressortis globalement conformes aux prévisions moyennes des analystes. Porté par la croissance de ses activités en Afrique et au Moyen-Orient et par sa stratégie de hausses tarifaires en Europe, l’opérateur a maintenu ses objectifs financiers annuels. Une visibilité appréciable, dans le contexte actuel de pressions sur l’économie. Les télécoms sont un service essentiel, tant pour les entreprises que les particuliers, et tendent à peu souffrir des caprices de la conjoncture. Et le modèle d’abonnement d’Orange confère à l’action des qualités défensives.

Du point de vue des fondamentaux, Orange ne se paie en Bourse que 10 fois les profits attendus pour 2023, ce qui reste assez bon marché, selon nous. D’après Eric Galiègue, président de Valquant Expertyse, le cours de Bourse d’Orange est très en retard, au vu de la trajectoire du bénéfice par action anticipé. Après une période de vaches maigres entre 2013 et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Casino demande la suspension de ses actions à la Bourse de Paris
CAC 40 : la Bourse de Paris attend au tournant les indicateurs avancés sur l'économie (PMI)
Société générale : Slawomir Krupa prend les rênes
"La Boum" : le compositeur Vladimir Cosma révèle qu'il touche le jackpot grâce à la chanson du film
Plafond de la dette des Etats-Unis : “l’euro va-t-il plonger face au dollar ?”