Publicité

Bourse : les rachats d’actions des entreprises, la nouvelle manne des actionnaires

Les investisseurs en actions sont à la fête. Alors qu’au niveau mondial, les dividendes ont bondi de 54% en l’espace de 10 ans (selon le gérant d’actifs Janus Henderson), les cours des actions ont fortement progressé. Une envolée exacerbée par le phénomène du boom des rachats d’actions d’entreprises, à savoir le rachat par une société cotée de ses propres actions, ce qui lui permet de les annuler et donc d’augmenter mécaniquement le bénéfice par action de l’entreprise. Un phénomène globalement positif pour le cours de Bourse théorique, puisqu'il rend l’action moins chère pour un investisseur.

Les rachats d’actions ont explosé, avec un bond de 22% des montants consentis rien qu’en 2022 et une multiplication par 2,8 sur 10 ans, pour atteindre le montant record de 1.310 milliards de dollars (sur la base des 1.200 plus grandes entreprises, toujours au niveau mondial). Un montant presque équivalent à celui des dividendes (1.390 milliards de dollars) ! “Grâce” à la crise de l’énergie liée à la guerre en Ukraine (qui s’est traduite par une envolée des prix du pétrole sur les premiers mois de 2022), les géants de l’or noir ont multiplié par 4 leurs rachats d’actions l’an dernier, à 135 milliards de dollars, contribuant pour une large part à l’envolée mondiale des rachats d’actions sur la période. Reste que sur 10 ans, presque toutes les zones géographiques et “tous les secteurs d’activité” ont vu les sociétés cotées doper leurs rachats d’actions, rapporte Janus Henderson.

Les géants technologiques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Keolis proposé pour exploiter les futures lignes 16 et 17 du métro du Grand Paris
Twitter : Elon Musk va céder sa place à une femme à la tête du réseau social
Olympique Lyonnais : les indemnités colossales que va percevoir Jean-Michel Aulas
Les restaurants Courtepaille sauvés par le groupe angevin La Boucherie ?
Bourse : Engie profite de l’essor des énergies renouvelables, le conseil